Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : au centre de consultation de Brest Arena, des mesures sanitaires strictes

Il accueille les patients avec des symptômes sérieux du coronavirus : le centre de consultation mis sur pied à la Brest Arena est ouvert depuis samedi. Après un week-end de lancement timide, les malades se font plus nombreux en ce début de semaine.

Soixante médecins assurent les consultations (photo d'illustration)
Soixante médecins assurent les consultations (photo d'illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Il permet de prendre en charge les patients qui ont les symptômes du coronavirus, en évitant de les faire aller dans la salle d'attente de leur médecin : le centre de consultation pour le Covid installé à la Brest Arena accueille de plus en plus de monde depuis samedi, sur rendez-vous uniquement suite à une recommandation médicale. Cette prise en charge isolée permet de mieux préserver les malades, avec des mesures de sécurité sanitaire renforcées.

Des arrivées filtrées

Dès l'entrée, un vigile vérifie que la personne qui se présente a bien rendez-vous en lien avec les bénévoles de la Croix Rouge qui se chargent de l'accueil des patients. "On a en permanence quatre personnes pour gérer l'administratif, la mutuelle, la carte vitale, précise Céline Kernanec, directrice départementale de l'action sociale pour la Croix Rouge dans le Finistère. Deux autres sont aux côtés des médecins pour prendre la température et la tension." 

"Nous disposons d'un parcours fléché dans le centre, ajoute le docteur Alain Le Hir, qui fait partie des coordinateurs du centre. C'est nettement plus sécurisé car l'architecture des cabinets médicaux ne permet pas de recevoir les patients avec une sécurité optimum pour éviter la diffusion du virus."

"Des tenues de cosmonautes"

Les bénévoles chargés de l'accueil ne sont pas en contact direct avec les personnes : ils portent des masques FFP2, des robes chasubles, sur-chaussures et gants. "Ceux qui prennent les constantes des patients, au contact direct, sont habillés comme des cosmonautes, même avec des lunettes." Ils se changent sur place, dans des vestiaires dédiés : "en repartant, ils mettent leur tenue de protection dans un sac hydrosoluble pour le mettre directement à la machine à laver", précise Céline Kernanec.

On a eu des chasubles tombées du ciel, données par des usines de l'agroalimentaire ! 

La soixantaine de médecins qui se relaie pour les consultations est équipée de protections, comme les patients "qui ont des gants et vêtements de protection", indique Alain Le Hir. "Les _box sont désinfectés deux fois par jour_", précise-t-il. 

"Après la consultation, les patients ont soit la consigne de rentrer chez eux pour confinement, avec suivi de leur état à distance, soit sont dirigés vers le centre hospitalier pour être pris en charge ou faire un dépistage virologique", si les symptômes sont trop sérieux précise le médecin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu