Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : au moins 1.800 malades sont morts à domicile

-
Par , France Bleu

Selon les chiffres de l'Inserm, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, auxquels France Inter a eu accès, au moins 1.800 malades sont décédés à domicile de la Covid-19 entre le 1er mars et le 31 mai.

Au moins 1.800 personnes sont mortes du coronavirus à leur domicile entre le 1er mars et le 31 mai.
Au moins 1.800 personnes sont mortes du coronavirus à leur domicile entre le 1er mars et le 31 mai. © Maxppp - Pierre DESTRADE

C'est une information révélée par nos confrères de France Inter. Entre le 1er mars et le 31 mai, au moins 1.800 personnes sont mortes à leur domicile des suites d'une infection au coronavirus, d'après les chiffres de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. L'Inserm a comptabilisé le nombre de certificats de décès, avec une mention "coronavirus".

"Cette statistique inclut tous les décès survenus sur le territoire français, y compris les décès à domicile", a précisé à France Inter Grégoire Rey, directeur du centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CepiDC) de l'Inserm. Selon lui, "c'est un chiffre relativement attendu", au vu du niveau de la mortalité constatée ces dernières années en France hors coronavirus.

Plus de 32.300 morts en France au total

Selon les derniers chiffres publiés par Santé Publique France en date du 23 août, l'épidémie de la Covid-19 a entraîné la mort de 30.513 malades, dont 20.002 dans les hôpitaux. Il faut donc ajouter à cela les 1.800 personnes décédées à domicile. Mais, toujours selon France Inter, "10% des départements français n'ont pas encore remonté tous leurs chiffres" et la comptabilité de l'Inserm s'arrête elle au 31 mai. 

Cela s'explique notamment car les certificats de décès sont centralisés avec un délai important. On peut ainsi s'attendre à ce qu'il y ait "quelques centaines ou milliers de morts" en plus d'ici la fin de l'épidémie, selon Grégoire Rey.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess