Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : baisse des cas positifs mais hausse des hospitalisations dans les Deux-Sèvres

-
Par , France Bleu Poitou

Le nombre de cas positifs au Covid-19 est en baisse de 28% dans les Deux-Sèvres sur la semaine du 12 au 18 avril. Mais les hospitalisations augmentent et des déprogrammations d'activité sont nécessaires.

L'hôpital de Niort a dû augmenter ses capacités d'accueil pour faire face à l'afflux de patients
L'hôpital de Niort a dû augmenter ses capacités d'accueil pour faire face à l'afflux de patients © Radio France - Noémie Guillotin

La circulation du Covid-19 diminue dans les Deux-Sèvres d'après le dernier bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé portant sur la semaine du 12 au 18 avril. Le taux d'incidence s'établit à 234 cas pour 100.000 habitants alors qu'il dépassait les 300 la semaine précédente. Mais le département reste le deuxième de Nouvelle-Aquitaine en termes de circulation virale.

Les cas positifs sont en baisse de 28%. A noter aussi une baisse des tests de 14%. C'est dans le Mellois que la circulation est la plus faible, en Gâtine qu'elle est la plus élevée. 

Le variant anglais est toujours majoritaire. Les variants brésilien et sud-africain progressent et représentent 4,5% des tests. C'est plus qu'au niveau régional (3,3%).

Réanimation saturée à l'hôpital de Niort

Malgré cette baisse de la circulation virale, dans les hôpitaux la situation continue de se tendre. 88 hospitalisations recensées au 18 avril dont 16 en réanimation et soins continus. C'est dix hospitalisations de plus en une semaine.

L'hôpital de Niort, qui a augmenté ses capacités de réanimation à 21 lits, se trouve saturé. Les centres hospitaliers du nord Deux-Sèvres et de Niort et la polyclinique Inkermann à Niort doivent procéder à des déprogrammations d'activité indique l'ARS qui confirme aussi que quelques transferts départementaux ont eu lieu.

La vaccination se poursuit. Plus de 100.000 injections ont eu lieu depuis début janvier dans les Deux-Sèvres. 21,8% des Deux-Sévriens ont reçu au moins une dose de vaccin et un peu plus de 6% les deux injections.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess