Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'embellie sur le front de l'épidémie dans les Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

L'épidémie de Covid depuis une semaine est en baisse dans les Alpes-Maritimes. Tous les indicateurs après trois mois de hausse sont en recul depuis une semaine. Le taux d'incidence a chuté de 630 à 290. "Une amélioration et des signes encourageants, mais il faut tenir" selon l'ARS.

taux d'incidence en baisse en France (Appli TousAntiCovid)
taux d'incidence en baisse en France (Appli TousAntiCovid) - TousAntiCovid- Officiel

Le département des Alpes-Maritimes est-il sorti d'une forte vague après presque trois mois de crise ? Un département à contre-courant encore une fois de la tendance nationale. Les élus locaux, dont Christian Estrosi, se félicitent de l'amélioration alors que la situation s'aggrave dans d'autres départements.

Baisse de moitié du taux d'incidence 

Les indicateurs sont encourageants : le taux d'incidence est passé sous la barre symbolique des 300 cas pour 100.000 habitants à 296 ce lundi 12 avril selon l'ARS. Un taux qui avait atteint 630 mi-février. Le taux de positivité est aussi de deux points en dessous de la moyenne nationale.

Dans les hôpitaux, la situation est également plus "favorable", "nous sommes descendus de 400 patients en hospitalisation conventionnelle à 350 (...)  et nous avons chaque jour en réanimation 78 à 80 patients (suivant les jours) depuis une semaine, ce qui est aussi en baisse" précise Romain Alexandre, délégué de l'Agence Régionale de Santé (ARS) des Alpes-Maritimes.

Les Alpes-Maritimes sous le feu des projecteurs

Le département des Alpes-Maritimes est suivi à la loupe par le gouvernement, ca il a été le premier durement frappé par la nouvelle vague et le premier à se relever. 

Il a été également dans les premiers à mettre en place le couvre-feu à 18h début janvier puis le semi-confinement.  Soit 13 semaines de mesures sanitaires : "des mesures qui ont permis de ralentir l'épidémie et d'améliorer la situation" assure Romain Alexandre, délégué de l'Agence Régionale de Santé (ARS) des Alpes-Maritimes. "La situation favorable est suivie de près" par le ministère de la Santé " néanmoins il faut continuer les gestes barrières, le télétravail et éviter les rassemblements, (...) continuer les efforts pour aller encore mieux."

Un quart de la population vaccinée

La campagne de vaccination progresse fortement dans ce département avec un taux ce lundi 12 avril de près de 25% de la population qui a reçu une première dose. C'est l'un des taux les plus élevé pour un département en  France.

Le nombre total des décès depuis le début de la crise est de près de 1.400.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess