Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : ce qui nous attend en Alsace dès ce lundi 11 mai

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les deux départements alsaciens s'affichent en rouge sur la carte du 11 mai. Voici quelles sont les modalités de déconfinement dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.

Coronavirus: enfant et rentrée scolaire après le confinement (illustration)
Coronavirus: enfant et rentrée scolaire après le confinement (illustration) © Maxppp - TOMASELLI Antoine

L'Alsace, très touchée par le coronavirus, est bien déconfinée, comme le reste de la France, ce lundi le 11 mai. Le Premier ministre l'a confirmé lors de son intervention du 7 mai. Les départements qui sont en rouge comme le Bas-Rhin et le Haut-Rhin seront soumis à quelques restrictions supplémentaires. Les parcs et jardins restent fermés, et les collèges ne rouvriront pas tout de suite.

La couleur rouge ou verte sert de point d'appui pour les préfectures, rectorats et élus locaux pour prendre leurs décisions de déconfinement, au sujet de la réouverture des écoles par exemple.

Ecole : la grande inconnue

La rentrée scolaire est fixée au 11 mai, "sur la base du volontariat des parents", a précisé l'Elysée. Bruno Studer, le député bas-rhinois et président de la commission des affaires culturelles à l'Assemblée Nationale, a laissé entendre que cela pourrait ne pas être le cas dans le Grand Est

  • Strasbourg : le maire Roland Ries souhaite une réouverture très progressive des écoles à partir du 11 mai, par classes non complètes, et sous réserve qu'un nouveau pic épidémique ne frappe pas la capitale alsacienne. Lors du conseil municipal extraordinaire du 4 mai, une rentrée des CM2 à partir du 14 mai a été évoquée. Il n'envisage pas de reprise des maternelles.
  • Dans l'Eurométropole de Strasbourg, une pré rentrée est envisagée les 11 et 12 mai, les premiers enfants de CM2 pourraient retourner en cours par demi groupe les 13 et 14 mai.
  • La maire de Mulhouse, Michèle Lutz prône la réouverture des écoles le 11 mai pour les parents qui le souhaitent.
  • Après avoir écrit au préfet du Haut-Rhin pour l'informer qu'il ne rouvrira pas les écoles de Colmar si les masques sont en nombre insuffisant, le maire Gilbert Meyer annonce finalement que certaines classes de sa commune rouvriront bien après le 11 mai : grande section de maternelle, de CP et de CM2 seront concernées selon lui dans un premier temps. Chaque élève et chaque enseignant sera équipé d'un masque.
  • A Haguenau, le maire, Claude Sturni estime qu'une rentrée n'est pas possible la semaine du 11 mai. Il veut proposer ce mercredi 5 mai aux maires de toute l'agglomération une rentrée progressive selon les possibilités à partir du 18 mai à commencer par les classes de CM2.
  • A Obernai, la reprise des cours dans les écoles primaires se fera à partir du 18 mai, avec les CM2. L'élargissement à d'autres niveaux se fera ensuite en fonction du retour d'expérience des deux premiers jours.
  • Ces ouvertures le 11 mai ne font pas l'unanimité, dans une Alsace où la crainte d'une seconde vague épidémique est fort. Le président du conseil départemental du Bas-Rhin, Frédéric Bierry, "invite les parents d’élèves à ne pas scolariser leurs enfants avant le 25 mai s'ils ont la capacité de continuer à les accompagner scolairement et à les garder à la maison".
  • Dans un communiqué, l'Association des maires du Haut-Rhin (AMHR) estime que "les conditions ne sont pas remplies" pour rouvrir les écoles dès le 11 mai, notamment dans de nombreuses communes rurales. 
  • Les universités sont fermées jusqu'à septembre et les examens se font à distance.

Transports

Dans les transports en commun, le port du masque sera obligatoire pour les passagers à partir de 11 ans et les contrevenants seront passibles d'une amende de 135 euros.

  • TER : comme en avril, l'abonnement sera suspendu au mois de mai. Les usagers pourront voyager avec leur titre de transport de mars. Et 60% des trains circuleront dans le Grand Est à partir du 11 mai.
  • Trams et bus à Strasbourg : 70% du trafic à partir du 11 mai. Renforcement de l'offre entre 7 heures et 19 heures. L'intérieur des rames de trams et les bus sera nettoyé au moins une fois par jour. Un siège sur deux sera condamné. La montée des vélos est interdite en toute circonstance.
  • Trams et bus à Mulhouse : A partir du lundi 11 mai, le réseau Soléa circulera selon l’horaire dit de "petites vacances scolaires", passant ainsi de 30% à 80% du trafic. Un siège sur deux sera neutralisé, des marquages au sol permettront aux voyageurs de respecter les distances préconisées dans la lutte contre le coronavirus. Les opérations de nettoyage sont renforcées.
  • A Haguenau, les bus du réseau Ritmo fonctionneront à nouveau de façon quasi-normale à partir du 11 mai.
  • Stationnement : le stationnement reste gratuit à Strasbourg jusqu'au 1er juin. Retour au stationnement payant à Haguenau dès le 11 mai, avec deux heures gratuites dans certains secteurs.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Distribution de masques pour les Alsaciens

A travers toute l'Alsace, les collectivités organisent des distributions de masques pour les habitants.

Haut-Rhin : "Un masque pour les Haut-Rhinois", l'opération menée par le conseil départemental avec l'ambition de livrer 780.000 masques d'ici le 11 mai. A Colmar, la ville a décidé de prendre en charge l'acquisition d'un second masque pour chaque habitant.

Bas-Rhin : deux masques pour chaque habitant avant fin mai. Trois millions de masques, en tissu lavables, ont été commandés par le département du Bas-Rhin, les intercommunalités, l’Eurométropole et l’association des maires du Bas-Rhin. La ville de Strasbourg va faire parvenir un masque gratuit dans les boîtes aux lettres des habitants

L'Eurométropole de Strasbourg annonce toutefois le 5 mai qu'il pourrait y avoir du retard dans la distribution des masques. Un première livraison interviendrait à partir des 12/13 mai par la poste. La deuxième livraison à partir du 20 mai. 

Commerces

Selon le député haut-rhinois Éric Straumann, le gouvernement confirme que les commerces pourront bien rouvrir le 11 mai, même si le Haut-Rhin et le Bas-Rhin sont classés en rouge sur la carte des départements.

La Chambre de commerce et d'industrie du Bas-Rhin demande quant à elle le port du masque obligatoire dans les commerces, mais aucune décision n'a été prise à ce jour.

A Strasbourg, lors du conseil municipal exceptionnel du 4 mai, une réouverture de tous les marchés à ciel ouvert a été évoquée, sous réserve d'un accord de la Préfecture.

A Colmar, tous les marchés vont pouvoir rouvrir dès le 11 mai aux horaires habituels mais uniquement pour les denrées alimentaires et périssables.

Transfrontalier

L'ambassade de France en Allemagne précise qu'un éventuel allègement des mesures sanitaires en France le 11 mai n'aura pas d'incidence sur les contrôles aux frontières. Ils seront maintenus pour entrer en France. Ils sont aussi maintenus depuis le 4 mai pour entrer en Allemagne malgré l'allègement du confinement Outre-Rhin.

Un petit coup d'oeil sur ce qui se passe chez nos voisins avec l'Eurodistrict.

Les restrictions d'entrée en Suisse seront assouplies progressivement à partir du 11 mai. Des postes frontières pourraient être rouverts. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess