Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : ce qui change à compter de ce samedi dans la métropole lilloise

-
Par , France Bleu Nord

La Métropole Européenne de Lille est classée en zone d'alerte renforcée. Plusieurs nouvelles mesures entrent en vigueur dès ce samedi, comme la fermeture des salles de sport et des piscines.

Les contrôles vont se poursuivre pour s'assurer que les bars respectent les nouvelles consignes
Les contrôles vont se poursuivre pour s'assurer que les bars respectent les nouvelles consignes © Radio France - Stéphane Barbereau

La Métropole Européenne de Lille est en zone d'alerte renforcée, alors que les chiffres sur la circulation du coronavirus repartent à la hausse. 

De nouvelles mesures entrent en vigueur :

  • Dès ce samedi, les événements de plus de 1.000 personnes sont interdits: cela concerne notamment les matchs au Stade Pierre Mauroy de Villeneuve-d'Ascq. 
  • Les salles de sport, les gymnases et les piscines seront fermés également à compter de samedi, sauf pour des activités scolaires ou professionnelles.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans les lieux publics sont interdits, sauf pour des cortèges revendicatifs quand ils sont déclarés.
  • Les événements festifs associatifs et familiaux de plus de 30 personnes dans les salles polyvalentes, par exemple, sont interdits dans le département du Nord dès lundi
  • A partir de lundi également, les bars doivent fermer à 22 heures. Les restaurants ne sont pas soumis à ces restrictions : ils peuvent fermer à minuit en semaine, 00h30 le week-end.

Au 1er septembre, le département du Nord était à 36 nouveaux cas pour 100.000 habitants dans le département du Nord. Aujourd'hui, il est à 213 nouveaux cas, et même 300 dans la Métropole Européenne de Lille, et 369 à Lille, alors que le seuil est à 50. 

"Il faut être réaliste, nous avons raté notre rentrée de septembre. On va essayer de ne pas rater octobre, il faut éviter la propagation de la maladie. Si on rate cet objectif, tout le monde pourra pleurer ces fermetures. C'est un nouveau confinement qui se joue.", dit le Préfet du Nord, Michel Lalande qui prévient : les contrôles vont se poursuivre pour s'assurer que toutes ces mesures sont respectées.

"C'est une ineptie" pour la maire de Lille

En conférence de presse, Martine Aubry estime que la fermeture des bars à 22 heures est "une ineptie" qu'elle ne comprend pas. "Nous arrivons à des mesures qui pénalisent tout le monde [...] Dire à des bars de fermer à 22 heures, autant leur dire qu'ils doivent fermer" tout court, a lancé la maire de Lille pour sa rentrée politique.  Depuis la mise en place des consignes sanitaires, la municipalité a dressé 490 PV pour ceux qui ne respectaient pas les consignes. 

Une cellule d'information sera mise en place dès le 28 septembre

Pour expliquer ces mesures sanitaires au public, la préfecture met en place une cellule d’information du public dès lundi 28 septembre. Elle est joignable au 03 20 30 58 00 du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess