Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la France autorise certains retours du Royaume-Uni, avec un test Covid-19 négatif

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Le gouvernement annonce ce mardi 22 décembre que des Français pourront quitter le Royaume-Uni pour rejoindre l'hexagone, à condition que leur test pour le Covid-19 soit négatif.

La nouvelle souche du coronavirus apparue en Angleterre et plus contagieuse isole le pays (photo d'illustration).
La nouvelle souche du coronavirus apparue en Angleterre et plus contagieuse isole le pays (photo d'illustration). © Maxppp - OLIVIER HOSLET

La France autorise à partir de ce mercredi, sous réserve de test Covid-19 négatif, le retour du Royaume-Uni des Français et des personnes qui résident en France ou dans l'espace européen ou "doivent effectuer des déplacements indispensables", a annoncé ce mardi soir Matignon. Pour la première fois depuis dimanche, des véhicules avec passagers ont débarqué sur le port de Calais en provenance de Douvres dans la nuit de mardi à mercredi.

Les personnes concernées seront "systématiquement soumises à l'obligation de disposer, avant le départ, du résultat d'un test négatif (au Covid-19) de moins de 72 heures", soit PCR, soit antigénique, à condition qu'il soit sensible au nouveau variant mis en évidence outre-Manche, a précisé Matignon.

Depuis quelque jours, la nouvelle souche du coronavirus apparue en Angleterre et plus contagieuse isole le pays. De nombreux pays ont suspendu leurs liaisons avec le Royaume-Uni.

Les routiers soumis à un test rapide

"Nous avons travaillé d'arrache-pied avec nos homologues et les autorités britanniques (...) pour permettre dès ce mercredi matin à la fois aux bateaux, évidemment aux trains et aux Eurostar, et aussi aux avions, de pouvoir redémarrer en sécurité", a affirmé le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari. Selon lui, "il y a une liste des tests antigéniques qui sont qualifiés et que nous communiquerons évidemment à toutes les personnes intéressées et à toutes les autorités qui les délivreront"

Le ministère britannique des Transports a précisé mardi soir que "tous les chauffeurs de poids lourds, indépendamment de leur nationalité, devront se soumettre" à un dépistage (antigénique) livrant un résultat en environ 30 minutes pour pouvoir traverser la Manche vers la France. Ce test négatif en poche, les routiers peuvent eux aussi passer avec leur marchandise. Mais s'ils sont positifs, ils devront rester dix jours sur le sol britannique, a expliqué le ministère français des Transports. 

Ni Paris ni Londres n'ont toutefois précisé pas ce que pourront faire, une fois passé en France, les routiers originaires de pays qui maintiennent fermées leurs frontières avec le Royaume-Uni. Des dizaines de camions étaient bloqués dans le sud de l'Angleterre depuis dimanche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess