Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus – Hôpital de Cherbourg : « c’est une évidence qu’il faut mettre fin aux suppressions de postes"

-
Par , France Bleu Cotentin

L’épidémie de coronavirus renforce la détermination du personnel du Centre Hospitalier à se battre contre les 200 suppressions de postes annoncées. Le maire de Cherbourg a écrit au Ministre de la Santé.

Entrée hôpital Pasteur de Cherbourg
Entrée hôpital Pasteur de Cherbourg © Radio France - Jacqueline FARDEL

Les oppositions étaient déjà là avant. Elles sont d’autant plus fortes avec cette épidémie de Covid-19 qui met les soignants à rude épreuve. Le personnel du Centre Hospitalier du Cotentin se bat depuis des mois contre un plan de restructuration qui prévoit la suppression de 200 postes

Jeudi, le maire de Cherbourg-en-Cotentin Benoit Arrivé a écrit au Ministre de la santé pour réclamer l’annulation de ce plan. 

Benoit Arrivé : "Il faut faire des choix forts"

« La crise doit servir de leçon. Ce plan était déjà inentendable avant, il le sera encore plus demain. Il faudra faire des choix forts pour le pays. J’entends les propos actuels du gouvernement et du président de la République sur la santé. Il faudra que ces propos restent dans les mémoires. L’hôpital public est aujourd’hui au bord du gouffre »

Le Cotentin n’est pas le territoire le plus touché par cette épidémie de Covid-19. « Une chance », estime Sylvie Mériel secrétaire du syndicat FO à l’hôpital Pasteur de Cherbourg. 

« S’il avait fallu affronter la même crise que dans l’Est de la France, je ne sais pas comment on aurait fait. C’est une évidence qu’il faut mettre fin aux suppressions de postes. S’il y a une nouvelle crise dans le futur, le risque c’est de ne plus avoir assez de soignants. Ça pourrait être la catastrophe »

Sylvie Mériel "ça fait des mois que l'on crie nos difficultés"

L’Agence Régionale de Santé, interrogée sur la lettre du maire de Cherbourg et ses intentions pour le centre hospitalier du Cotentin, répond en citant mot pour mot le tweet du ministre de la Santé : 

« L'heure est à la mobilisation de tous pour faire face au Covid-19. L'heure viendra de tirer les enseignements de cette crise sans précédent et de refonder notre Hôpital. Tous les plans de réorganisation sont évidemment suspendus à la grande consultation qui suivra »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu