Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Coronavirus : les séjours universitaires en Chine des étudiants quimpérois annulés ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les étudiants de la section Chine de l'EMBA, la business school tournée vers les marchés asiatiques, organisaient leur nouvel an chinois ce dimanche. Certains d'entre eux doivent se rendre en Chine fin février pour leur séjour universitaire. La direction de l'école surveille la situation de près.

Les étudiants de l'EMBA vont-ils pouvoir partir en Chine ?
Les étudiants de l'EMBA vont-ils pouvoir partir en Chine ? © Radio France - Roméo van Mastrigt

Une "journée Chine" à travers des ateliers, des conférences ou un bon buffet : les étudiants de la section Chine de l'EMBA Quimper organisaient ce samedi leur propre Nouvel An chinois. Chaque année, certains élèves de cette business school doivent aller à l'étranger pour valider leur année. Naturellement, les étudiants de la section Chine doivent s'y rendre fin février en séjour universitaire, dans quelques semaines seulement. Certaines régions du pays sont placées en quarantaine à cause du risque d'épidémie que fait peser le coronavirus chinois. 

"J'y vais même si mes parents sont inquiets"

Pour l'heure, aucune restriction de circulation n'est appliquée pour se rendre en Chine. De plus, l'EMBA ne possède pas de partenariat avec les universités de la région de Wuhan, foyer de l'épidémie chinoise. Héloïse, une élève de 2e année en section Chine, est censée se rendre à Hangzhou, au sud de Shanghaï. "Ce n'est pas sûr que je parte à cause de ce virus mais il n'y a pas de directives de circulation. Dans ma tête, je me dis que j'y vais encore, même si mes parents sont un peu inquiets", confie-t-elle. 

Les locaux de l'EMBA Quimper - Radio France
Les locaux de l'EMBA Quimper © Radio France - Roméo van Mastrigt

Une lettre aux familles

Cette semaine, au moins 5 parents ont appelé la direction de l'établissement, inquiétés par le trajet de leurs enfants en Chine. La direction de l'école a donc rédigé une lettre pour informer les familles. Elle tient d'abord à les rassurer : les derniers étudiants chinois accueillis à Quimper sont arrivés en septembre puis repartis en décembre, bien avant le développement de l'épidémie.

Lin Xue, responsable de la section Chine à l'EMBA, dans les locaux de France Bleu Breizh Izel - Radio France
Lin Xue, responsable de la section Chine à l'EMBA, dans les locaux de France Bleu Breizh Izel © Radio France - France Bleu Breizh Izel/France 3 Bretagne

De même, l'équipe pédagogique est sur le coup. "Si jamais il était impossible de se rendre en Chine, d'autres solutions pourraient être envisagées pour valider les examens de nos étudiants. On peut penser à des stage même si rien n'est fixé. Attendons de voir, car il reste encore 1 mois avant que nos élèves ne partent", explique Lin Xue, responsable de la section Chine à l'EMBA. Pour l'heure, une vingtaine d'étudiants sont censés se rendre en Chine grâce à l'école. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu