Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : comment les 500 animaux du Parc de l'Auxois traversent-ils cette crise sanitaire ?

Arnay-Sous-Vitteaux, France

Comme beaucoup d'établissements recevant du public, le Parc de l'Auxois en Côte-d'Or, a fermé ses portes mi-mars, crise du Coronavirus oblige. La direction du parc zoologique a mis les trois quarts de son personnel au chômage technique mais la vie continue, il y a 500 animaux à nourrir.

Le Parc de l'Auxois possède cinq espèces de lémuriens.
Le Parc de l'Auxois possède cinq espèces de lémuriens. © Radio France - Jacky Page

La vie se poursuit malgré tout au Parc de l'Auxois à Arnay-sous-Vitteaux en Côte-d'Or. Ce parc zoologique créé en 1988 est fermé depuis le dimanche 15 mars 2020 en raison de la crise du coronavirus. Il était ouvert pour la saison depuis tout juste un mois quand est intervenue cette fermeture.

Plus de 120 000 visiteurs accueillis en 2019

L'an passé, plus de 120 000 visiteurs s'y étaient pressés jusqu'à mi-novembre. Pour faire face la direction a mis une vingtaine de personnes - sur une trentaine de salariés - au chômage technique. Sur les sept soigneurs qui travaillent chaque jour habituellement, par exemple, seuls quatre sont présents en ce moment. 

L'un des deux mâles lions au Parc de l'Auxois.
L'un des deux mâles lions au Parc de l'Auxois. © Radio France - Isaure Hiace

500 animaux dont il faut s'occuper malgré tout

Parmi eux, Marine, 24 ans, elle profite à fond des 500 animaux en attendant la réouverture. "Cela fait bizarre de travailler sans les cris d'enfants, ou sans entendre la vie, les gens dans le parc, c'est vraiment désert... Les seuls bruits qui remontent à nos oreilles ce sont les chants des oiseaux, on entend aussi les lémuriens ou le lion en train de rugir", explique la jeune femme.

Marine, 24 ans, soigneuse au Parc de l'Auxois
Marine, 24 ans, soigneuse au Parc de l'Auxois - DR

"Le parc rien que pour nous"

Marine qui confesse le plaisir qu'elle a de travailler dans ces conditions inhabituelles, même s'il ne faut pas que ça dure trop longtemps : "Cela nous fait plaisir puisqu'on a le parc entre guillemets rien que pour nous, mais ça nous fait plaisir aussi quand il y a des visiteurs, surtout quand il fait beau comme ça, on imagine que les gens ont envie de venir voir les animaux, ça paraît normal !"

Eric Mutter, le directeur du parc de l'Auxois, est l'invité de France Bleu Bourgogne ce lundi 19 février entre 7h et 9h
Eric Mutter, le directeur du parc de l'Auxois, est l'invité de France Bleu Bourgogne ce lundi 19 février entre 7h et 9h © Radio France - Nicolas Mollaret

"On a eu un peu de difficultés à s'approvisionner"

Lorsque le Parc de l'Auxois a fermé ses portes le 15 mars dernier, le premier impératif a été de nourrir ces bêtes, qui consomment tout de même chaque année 50 tonnes de nourriture. Et ça n'a pas été simple au départ, explique Éric Mutter le gérant : "Nous prenons des fruits et légumes quotidiennement mais comme les gens se sont rués sur les grandes surfaces, on a eu un peu de difficultés à s'approvisionner, on a dû prendre d'autres dispositions. Maintenant ça va, mais il faut réagir vite parce qu'il ne faut pas que les animaux soient en manque"

"On désinfecte, on lave bien les fruits et légumes"

Comme ils le feraient habituellement, les soigneurs préparent les rations de nourriture, avec tout de même une vigilance accrue en cette période d'épidémie, dit encore Éric Mutter : "On nettoie bien les gamelles, on désinfecte, on lave bien les fruits et légumes, on fait ce qu'il faut en lien avec les conseils que nous donnent notre syndicat professionnel il n'y pas de soucis".

Des loups au parc de l'auxois
Des loups au parc de l'auxois © Radio France

"Le bien-être pas remis en cause"

Et si les effectifs ont été revus à la baisse pour faire face à cette crise inédite "ce n'est pas pour autant que le bien-être animal est remis en cause, nos animaux doivent être au mieux de leur forme pour qu'ils passent du mieux possible le mauvais moment que nous traversons actuellement", assure le gérant.

Réouverture prévue mi-mai

Le Parc de l'Auxois doit en théorie rouvrir le 15 mai prochain. Dans ce parc de 50 hectares, divisés en "cinq continents", vivent des félins comme des tigres, des lions, des ocelots et des servals ou encore des autruches, des kangourous, des flamands-roses et des petits singes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu