Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Des mesures que l'on applique déjà pour la grippe" : comment un Ehpad creusois se prépare au coronavirus

-
Par , France Bleu Creuse

Pour éviter la propagation du virus, le ministère de la Santé a envoyé un guide de 37 pages aux professionnels de santé. La maison de retraite Las Mélaïes de Bonnat applique les recommandations, qui ne diffèrent pas beaucoup de celles concernant les autres épidémies.

Cette maison de retraite compte 80 résidents et 45 salariés.
Cette maison de retraite compte 80 résidents et 45 salariés. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Trente-huit personnes sont contaminées par le coronavirus en France. Il n'y a aucun malade signalé en Creuse mais le département se prépare. Le ministère de la Santé a envoyé des recommandations aux professionnels de santé pour limiter la propagation du virus. Le guide compte une trentaine de pages.

Ces deux affiches ont été collées jeudi sur la porte d'entrée de l'Ehpad.
Ces deux affiches ont été collées jeudi sur la porte d'entrée de l'Ehpad. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Sur la porte d'entrée de l'Ehpad privé Las Mélaïes à Bonnat, deux affiches signées du ministère de la Santé viennent d'être collées. Mais quand on demande à la directrice de cette maison de retraite si ces consignes changent quelque chose, la réponse de Valérie Verger est très claire : "Rien !"

On prévient simplement le visiteur d'être un peu plus vigilant, mais c'est exactement les consignes qu'on applique en période de grippe saisonnière ou de gastro entérite. Les gens fiévreux ou qui toussent doivent s'équiper de gants, masques chirurgicaux et gel hydroalcoolique pour se laver les mains.

Des masques commandés

La seule nouveauté, avec le coronavirus, est la commande d'une cinquantaine de masques très couvrants, appelés FFP2 :

Ce sont des masques canards, plus imposants que les petits masques chirurgicaux qu'on utilise en temps ordinaire. Ces masques FFP2 sont à mettre sur la personne contaminée pour protéger les autres. Ce sont les mêmes que l'on utilisait à l'époque de la grippe aviaire.

Gants, masques et gel hydroalcoolique sont disponibles aux visiteurs à l'entrée.
Gants, masques et gel hydroalcoolique sont disponibles aux visiteurs à l'entrée. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Au moindre doute de contamination, la règle donnée au personnel est d'appeler le Samu. Pour l'instant, ce n'est pas la panique dans les couloirs, mais Marinette,92 ans est un peu inquiète :

C'est grave ce qui se passe en Italie, ça fait peur quand même ! On essaie de ne pas trop y penser.

Steven Guillemin, le psychologue, passe donc du temps avec les quatre-vingt résidents : "Le but est de ne pas céder à la peur ou la panique. C'est vrai qu'ils sont inquiets parce que contrairement à la grippe, il n'y a pas de vaccin pour le coronavirus. On essaye de les rassurer, leur rappeler les bonnes pratiques d'hygiène."

Contrairement à la grippe, le coronavirus implique des consignes strictes pour les soignants qui ont voyagé dans une zone "à risque" comme la Chine, Hong Kong, Singapour, la Corée du Sud, ou les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie. Le ministère de la Santé leur recommande de rester chez eux en quarantaine pendant quatorze jours, le temps d'incubation du virus.

  • L'agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a mis en ligne des recommandations pour toute question concernant le coronavirus sur ce site.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess