Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus - Landes : l'hôpital de Mont-de-Marsan se lance dans les tests sérologiques

-
Par , France Bleu Gascogne

Le laboratoire de l'hôpital Layné, à Mont-de-Marsan, démarre ce lundi 27 avril les tests de sérologie sur ses soignants : un dépistage pour identifier, par la recherche d'anticorps, si un individu est immunisé ou non contre le Covid-19.

L'objectif de l'hôpital de Mont-de-Marsan est de réaliser 500 tests sérologiques par jour
L'objectif de l'hôpital de Mont-de-Marsan est de réaliser 500 tests sérologiques par jour © Radio France - Flore Catala

L'hôpital Layné, à Mont-de-Marsan, franchit une étape de plus dans la lutte contre le coronavirus : son laboratoire est prêt à lancer des tests de sérologie pour détecter le coronavirus. Les premiers dépistages commencent ce lundi 27 avril sur le personnel de l'hôpital.

Tests d'immunité

Les tests de sérologie sont effectués grâce à des prélèvements par prise de sang. Le plasma est ensuite analysé pour y détecter les anticorps produits par le corps contre le virus. Ces tests servent donc à déterminer si un patient a été en contact avec le Covid-19, et s'il peut être considéré comme immunisé. 

L'immunisation contre le coronavirus n'est pas encore prouvée, mais ces tests permettent déjà de savoir qui a déjà été touché ou non par la maladie, de manière plus sûre et efficace que les tests par prélèvement nasal (appelés tests PCR), actuellement réalisés dans les Ehpad du territoire. C'est en combinant ces deux types de test (sérologique et PCR) que le déconfinement sera possible, expliquent les médecins.

Le personnel soignant dépisté en priorité

Ces tests réalisés par l'hôpital de Mont-de-Marsan ne sont pas, dans un premier temps, destiné à un dépistage massif de la population. Tout d'abord parce que le laboratoire attend les directives des autorités sanitaires, et ensuite parce qu'il ne sait pas s'il pourra avoir assez de tests pour tout le monde. 

L'objectif de l'hôpital Layné est de pouvoir réaliser 500 tests par jour. Le laboratoire a le personnel et le matériel pour le réaliser, mais a besoin des réactifs qui servent à mener les tests, c'est-à-dire des produits qui, en contact du sang des patients dépistés, permettent la détection du virus. Ces réactifs sont mis à disposition par des fournisseurs, mais encore faut-il que l'approvisionnement suive le rythme.

5 000 tests commandés

L'hôpital de Mont-de-Marsan a pour l'instant commandé de quoi faire 5 000 tests, livrés de manière échelonnée jusqu'au mois de juillet. Une partie de ces tests servira donc dans un premier temps à dépister les 3 000 membres du personnel soignant de l'établissement, pour leur permettre de mieux s'organiser.

"Ça servira à faire une cartographie de l'état des lieux de l'infection par le Covid du personnel" explique le docteur Flore Lacassin, infectiologue à l'hôpital de Mont-de-Marsan. "Et ça nous permettra ensuite de dispatcher le personnel dans des zones plus ou moins à risque : quelqu'un qui sera immunisé sera plus enclin à aller travailler dans une unité Covid ou en contact de patients Covid". Le but est également de rassurer le personnel sur son état sérologique, et de leur permettre de mieux s'organiser en fonction des résultats.

L'hôpital de Mont-de-Marsan fait partie des premiers établissements de la région Nouvelle-Aquitaine à se lancer dans ces tests sérologiques, et il est à ce jour le seul du département. Ce sont donc les soignants de Layné qui seront d'abord dépistés, avant d'envisager des tests pour le personnel des hôpitaux de Dax et de Saint-Sever.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess