Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : confinés au Maroc, ces habitants du Poitou-Charentes se disent "oubliés de la France"

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

En pleine pandémie de Covid-19, et alors qu'ils passaient leurs vacances au Maroc, des milliers de Français se retrouvent bloqués et confinés dans le royaume chérifien.

Des vacanciers originaires de Charente-Maritime coincés au Maroc en raison de l'épidémie de coronavirus.
Des vacanciers originaires de Charente-Maritime coincés au Maroc en raison de l'épidémie de coronavirus. © Radio France - Gérard Fetilleux

"Salam Aleykoum" ! Suzanne et Gérard ont eu le temps de parfaire leur accent marocain pour dire "bonjour" en langue arabe. Comme des milliers de vacanciers Français, ce couple de Picto-Charentais est coincé actuellement au Maroc. 

"Là, on a appris hier que nous serions confinés au moins jusqu'au 20 avril sans aucune possibilité de sortir du camping"

Originaire de Cravans, près de Gémozac, Suzanne et Gérard vivent "en vase clos. On a la chance d'avoir une épicerie dans le camping où se ravitailler tous les jours en pain frais, en oeufs ou en eau."

Des centaines de camping-cars européens bloqués

Dans leur mésaventure, Suzanne et Gérard ont toutefois eu la chance d'être confinés dans un camping. D'autres vacanciers ont tenté d'embarquer en bateau mais se sont retrouvés bloqués suite au confinement généralisé décrété par l'Espagne. "Il y a des gens de toute l'Europe, des Italiens, des Anglais, des Suédois, des Norvégiens, beaucoup d'Allemands et de Belges et tout le monde est bloqué", alerte Suzanne, inquiète pour ses compagnons campings-caristes.

"On est conscient de ce qui se passe en France, car nous avons la télé ici. En plus, moi je suis originaire de l'Oise... On sait très bien que l'on n'est pas prioritaire dans tous ces malheurs qui frappent le monde et la France, mais nous n'avons aucune information et nous sommes coincés au beau milieu du désert !"

Habitant Chaniers, près de Saintes, Catherine est coincée avec son époux dans un camping de Tazzarine, dans le sud du Maroc. "On ne peut pas aller au village faire nos courses, on ne peut pas aller à la pharmacie chercher des médicaments, on ne peut rien faire du tout, nous avons contacté le consulat de France au Maroc, ils étaient très gentils mais ils ne pouvaient pas nous dire quand nous pourrons être rapatriés."

"On a le sentiment d'être oubliés par la France"

"La France a déjà organisé le retour de plus de 60 000 Français parmi les 130 000 bloqués à l'étranger par le Covid-19", a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères. Les camping-caristes eux ne peuvent laisser leur véhicule derrière eux et rentrer en avion. Ils doivent donc prendre leur mal en patience. Suzanne et Gérard espèrent pouvoir quitter le Maroc le 20 avril, date à laquelle le confinement devrait être levé. Insh'allah.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu