Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le couvre-feu à 18h est étendu à toute la France dès ce samedi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Dans l'air depuis plusieurs jours, le Premier ministre Jean Castex confirme ce jeudi un couvre-feu généralisé en France métropolitaine à 18h pour au moins quinze jours, l'une des nouvelles restrictions sanitaires face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19.

 Le couvre-feu va concerner toute la France métropolitaine annonce le Premier ministre Jean Castex
Le couvre-feu va concerner toute la France métropolitaine annonce le Premier ministre Jean Castex © Maxppp - Dylan Meiffret

Couvre-feu à 18h généralisé, l'idée était évoquée depuis plusieurs jours depuis plusieurs jours, Jean Castex l'a confirmé ce jeudi dans sa conférence de presse hebdomadaire. Le Premier ministre annonce un couvre-feu à 18h sur l'ensemble de la France métropolitaine pour au moins quinze jours, un arbitrage pris la veille lors d’un conseil de défense sanitaire. A ce jour, 25 départements de l'est et du sud de la France étaient sous couvre-feu entre 18h et 6h du matin. L'exécutif justifie cette mesure par une circulation trop importante du coronavirus, notamment la variante anglaise de la Covid-19. "Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou service recevant du public seront fermés à 18h", a précisé le chef du gouvernement. Jean Castex n'écarte pas un reconfinement en cas de "dégradation épidémique forte".

"Les services de réanimation sont loin d'être vides, c'est encore tendu", et "il faut donc continuer à adapter les mesures", même si "les mesures de freinage sont difficiles à accepter pour nos concitoyens", a plaidé Jean Castex, en visite à l'hôpital de Metz pour l'ouverture des inscriptions à la vaccination contre le Covid-19 pour les 75 ans et plus. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a lui défendu, dans ce même déplacement, les effets positifs du couvre-feu sur la propagation du virus. "Dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d'incidence de 16%, quand les autres ont une augmentation de 43%. Dans la région Grand est, il y a vraiment une différence avec les départements voisins", a détaillé Olivier Véran.

Comme le savent déjà les habitants des 25 départements déjà concernés par le couvre-feu entre 18h et 6h, une attestation est obligatoire pour se déplacer, sous peine d'une une amende de 135 euros en cas de contrôle. Une récidive dans les quinze jours entraîne une contravention de 200 euros et une deuxième récidive est considérée comme un délit, avec une peine pouvant aller à six mois de prison et une amende de 3.750 euros.

-
- - -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess