Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : une clinique vétérinaire de Rouen met à disposition du CHU son matériel de réanimation

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les vétérinaires se mobilisent pour lutter contre la pandémie du coronavirus. A Rouen, l'un d'eux met à disposition du CHU du matériel de réanimation.

L'appareil d'assistance respiratoire est mis à disposition du CHU de Rouen.
L'appareil d'assistance respiratoire est mis à disposition du CHU de Rouen. - Clinique vétérinaire du Boulingrin

Et si les animaux pouvaient sauver des victimes du coronavirus ? Ou plutôt le matériel qui leur est normalement destiné ? Des vétérinaires ont, en effet, fait le choix de prêter aux hôpitaux des appareils de réanimation utilisés habituellement pour les chiens et les chats. C'est le cas des praticiens du cabinet du Boulingrin à Rouen qui mettent à disposition du CHU un respirateur artificiel notamment.

"La Normandie n'est pas encore trop touchée mais dans certaines régions de France, les hôpitaux étaient en manque de matériel de réanimation et notamment de respirateurs artificiels pour prendre en charge les patients", indique le vétérinaire Matthieu Broussois. Il a alors tout de suite pensé au matériel qu'il a dans son cabinet et à l'utilité qu'il pourrait avoir : "Ça nous semblait naturel de le prêter aux hôpitaux, on ne s'est même pas posé la question."

Du matériel compatible avec les humains

Les appareils dont il dispose peuvent être utilisés pour les Hommes puisque ils proviennent de la médecine humaine. "Le respirateur artificiel de notre clinique servait pour les Hommes. Quand nous l'utilisons pour les animaux, nous le mettons sur le réglage 'enfant' puisque cela correspond bien au niveau du poids et du volume d'air respiré." L'appareil pourrait donc faire le chemin inverse et être de nouveau utilisé pour des humains.

La clinique met aussi à disposition des hôpitaux deux concentrateurs d'oxygène qui permettent d'aider les personnes malades à respirer et un monitoring pour voir si le sang est bien oxygéné.

Pour l'instant, ce matériel n'a pas été réquisitionné par le CHU. En revanche, en Ile-de-France, les appareils d'autres cliniques vétérinaires sont déjà installés dans des hôpitaux.

Des blouses pour l'hôpital de Fécamp

La clinique rouennaise ne s'est pas arrêtée là puisque les vétérinaires ont aussi commandé des blouses pour l'hôpital de Fécamp. "Elles étaient disponibles sur notre centrale d'achat donc on les a prises et elles leur seront livrées demain."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu