Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus dans la Marne : le préfet annonce de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre l'épidémie

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Alors que le département de la Marne a été classé en zone rouge pour la circulation du Covid-19, le préfet a annoncé ce lundi 21 septembre de nouvelles mesures qui visent à freiner la propagation du virus. Comme l'interdiction de la vente d'alcool à emporter à partir de 21 h.

Pierre N'Gahane, préfet de la Marne lors de la conférence de presse suite au passage en zone rouge du département de la Marne, le 21 septembre 2020.
Pierre N'Gahane, préfet de la Marne lors de la conférence de presse suite au passage en zone rouge du département de la Marne, le 21 septembre 2020. © Radio France - Sophie Constanzer

Le département de la Marne est classé depuis le samedi 19 septembre en zone rouge, c'est à dire zone de circulation active du virus, sur la carte du ministère de la santé. Selon le dernier relevé de l'Agence régionale de santé vendredi soir, le taux d'incidence dans le département (le nombre de nouveaux cas positifs sur 7 jours pour 100 000 habitants)est de 83,7 : il s'agit du taux d'incidence le plus élevé de la région Grand Est

Comme dans tous les autres départements qui sont déjà passés en rouge, le préfet de la Marne voit ses pouvoirs élargis. Pierre N'Gahane a annoncé une série de mesures sanitaires lors d'un point presse ce lundi 21 septembre, aux côtés de Thierry Alibert, le délégué territorial de l'ARS Grand Est et de Bruno Claval, directeur académique des services de l’Éducation nationale.

Les bars épargnés, la consommation d'alcool interdite sur la voie publique

  • La jauge reste à 5000 personnes pour les événements publics mais le préfet de la Marne se garde le droit de la réduire à 1000 personnes si la situation sanitaire s'aggrave. La rencontre de football entre le Stade de Reims et le PSG prévue ce week-end aura donc bien lieu avec 5000 spectateurs et la buvette sera autorisée. 
  • La consommation d'alcool sur la voie publique est interdite et la vente d'alcool à emporter est interdite à partir de 21 h pour éviter "les attroupements" dit le préfet de la Marne Pierre N'Gahane.
  • Pour l'instant pas de fermeture de bar anticipée mais le préfet de la Marne se garde le droit de le faire si la situation devait s'aggraver. "Ca permet de préserver l'activité économique, mais il est très clair que nous ne ferons pas ce choix là si la situation épidémique continue de se dégrader", précise Pierre N'Gahane. 
  • Les soirées d'intégration pour les étudiants sont interdites.

D'autres mesures annoncées 

  • Dans son arrêté, le préfet demande aux villes d'interdire la mise à disposition des salles des fêtes pour les mariages ou les fêtes dansantes.
  • Le préfet compte publier un arrêté pour rendre le port du masque obligatoire à Epernay et à Vitry-le-François. Les villes de Reims et de Chalons-en-Champagne ont déjà pris un arrêté sur ce sujet. 
  • Dans les Ehpad du département, les visites sont limitées à deux personnes par jour et par résident.
Carte des zones de circulation active de la Covid-19 en France, le 19 septembre 2020.
Carte des zones de circulation active de la Covid-19 en France, le 19 septembre 2020. © Visactu - Visactu

A l'école

Les voyages scolaires avec nuitée sont désormais interdits quelque soit la destination, pour éviter là aussi les mouvements ou concentrations de population. Seules sont maintenues les sorties dites occasionnelles (à la piscine, au musée...) à proximité des établissements scolaires. Depuis la rentrée, il y a eu seulement trois fermetures de classes dans la Marne. Dans une école de Reims. La situation est "maîtrisée dans les établissements", indique Bruno Claval, directeur académique des services de l'Education nationale (DASEN) dans la Marne. 

Lors de cette conférence de presse, le délégué territorial de l'ARS Grand Est a précisé la situation particulière de Reims qui concentre les étudiants. Les 10-29 ans sont dans le peloton de tête des contaminations. "Pas question de les stigmatiser, les jeunes mettent les masques mais ils se font la bise, se touchent, se serrent la main", dit Thierry Alibert. 

Que faire si j'ai des symptômes ou si je suis une "personne contact"?
Que faire si j'ai des symptômes ou si je suis une "personne contact"? © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess