Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : dans la métropole de Rouen, les centres Covid ferment au profit des laboratoires

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

C'est une information France Bleu Normandie. La plupart des centres Covid, ouverts après le confinement spécialement pour dépister, ausculter et informer au sujet du coronavirus, s’apprêtent à fermer leurs portes dans la métropole rouennaise, certains dès ce vendredi soir.

Un test de dépistage du coronavirus (illustration).
Un test de dépistage du coronavirus (illustration). © Radio France - Marc Bertrand

"Je ne sais pas si je suis en colère ou désabusée", confie Delphine Secret Pouliquen, médecin généraliste et responsable du centre Covid de Saint-Etienne du Rouvray à quelques heures de la fermeture de son centre, ce vendredi 17 juillet au soir. Selon nos informations, la plupart des autres centres Covid ouverts pour intensifier les dépistages autour des foyers épidémiques de la métropole rouennaise s’apprêtent à fermer leurs portes sur décision de l'Agence Régionale de Santé de Normandie. 

"Nous sommes tous extrêmement déçus, on a sincèrement cru qu'on pourrait continuer, qu'on avait montré la plus-value de ce centre Covid, qui n'est pas qu'un centre de dépistage", poursuit Delphine Secret Pouliquen, détaillant le rôle de conseillers et le nombre de consultations qu'elle et ses confrères endossent depuis le 18 juin. D'autant plus que le centre est très actif. Il a réalisé, cette semaine, une cinquantaine de dépistages par jour, et jusqu'à 70 prélèvements quotidien au plus fort de son activité.

La politique de dépistage se réorganise

Ces fermetures, qui peuvent étonner à l'heure où le gouvernement dit vouloir monter en puissance en matière de tests et alors que l'épidémie - bien que maîtrisée - se poursuit, s'explique par deux raisons. La fin de l'état d'urgence sanitaire, selon le médecin Secret Pouliquen, a mis fin aux réquisitions, aux moyens financiers et humains mis à la disposition de ces centres Covid. _"_On ne peut pas continuer à tourner avec deux médecins, ce n'est pas possible", regrette la responsable du centre de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Par ailleurs, l'agence régionale de santé estime que ces centres n'ont plus de raison d'être puisqu'ils ont été créés près des  foyers épidémiques de la métropole rouennaise et, qu'au vu des données épidémiologiques, leur présence n'est plus nécessaire. L'ARS dit réorganiser sa politique de dépistage : fermer des centres éphémères pour concentrer les moyens dans les laboratoires. 

Pour se faire dépister ? Tous au labo !

Désormais les dépistages se feront uniquement en laboratoire. Ils seront toujours intégralement pris en charge par l'assurance maladie et effectués sans ordonnance. La métropole de Rouen compte une vingtaine de laboratoires certifiés Covid. Alors de là à savoir s'ils suffiront à absorber la demande, seul le temps nous le dira. 

Par ailleurs, l'ARS dit se garder la possibilité d'ouvrir d'autres centres dans des lieux de passages, sur la côte ou vers les stations balnéaires, en fonction de l'évolution et de la circulation du virus.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess