Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus: le nombre de malades en réanimation a doublé en une semaine dans le Nord

-
Par , France Bleu Nord

Donnée marquante de l'épidémie de coronavirus : le nombre de malades du Covid 19 en réanimation dans le Nord a doublé entre le 20 et le 26 septembre. Il s'agit du 5e département de France le plus touché selon Santé Publique France. Le Pas-de-Calais, lui, est 13e.

Le nombre de personnes en soins intensifs est passé de 26 à 51 en une semaine dans le Nord. (Image d'illustration)
Le nombre de personnes en soins intensifs est passé de 26 à 51 en une semaine dans le Nord. (Image d'illustration) © Radio France - Anne Oger

De 26 malades du Covid 19 en soins intensifs le 20 septembre, nous sommes passés à 51 personnes en réanimation dans les hôpitaux du Nord le samedi 26 septembre, selon les chiffres de Santé publique France. Leur nombre a donc doublé en une semaine : le Nord est le cinquième département le plus touché quand on regarde cet indicateur. Le Pas-de-Calais est treizième.

Les dix départements où il y a le plus de personnes en réanimation.
Les dix départements où il y a le plus de personnes en réanimation. - Santé Publique France

Selon le dernier bilan hebdomadaire de l'Agence Régionale de Santé, notre région est celle qui compte le plus de nouveaux cas pour 100 000 habitants.  Avec un taux d'incidence de 136, les Hauts de France arrivent même devant l'Île de France ou la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.  

Des indicateurs inquiétants pour Santé publique France

Quand on regarde dans le détail les chiffres de notre région, comme le nombre d'hospitalisations, on constate que c'est dans le Nord-Pas-de-Calais qu'on trouve les trois quarts des personnes hospitalisées pour cause de coronavirus.  Santé publique France parle d'une "progression très marquée" dans notre région, le Nord en tête. "L'évolution des indicateurs doit inciter à la vigilance et au renforcement des mesures de prévention des transmissions"

Les jeunes particulièrement touchés

Les 15-29 ans "constituent actuellement le principal réservoir du virus" estime Santé publique France, que ce soit au niveau régional ou national.  Même si entre le 14 et 20 septembre, le taux d'incidence chez cette classe d'âge s'infléchit, et repasse sous la barre des 250, il reste bien supérieur au taux d'incidence dans les autres catégories d'âge, inférieures à 150.

C'est à cause de ces indicateurs que la Métropole européenne de Lille est placée en zone d'alerte renforcée par le ministre de la Santé mardi 22 septembre. Le préfet du Nord embraye vendredi 25 septembre, en imposant de nouvelle restrictions dans la métropole lilloise, qui est l'épicentre de l'épidémie chez nous, avec un taux d'incidence de 302,4. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess