Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : dans le Var, une contamination sur trois a lieu en entreprise

-
Par , France Bleu Provence

Après le milieu médico-social dont les Ehpad, l'entreprise est l’endroit où le virus circule le plus dans le département du Var. L'Inspection du Travail a envoyé une dizaine de mises en demeure pour non-respect du protocole sanitaire ou parce que le télétravail n'est pas assez privilégié.

Selon l'Inspection du travail, "les mesures de précaution ne sont pas assez respectées" dans les entreprises. (photo illustration)
Selon l'Inspection du travail, "les mesures de précaution ne sont pas assez respectées" dans les entreprises. (photo illustration) © Maxppp - Philippe Vacher

Dans le Var, un tiers des contaminations à la Covid-19 ont lieu en entreprise (33% des cas, 39% dans le milieu médico-social). A ce jour, sur les 146 foyers actifs dans le département, 44 sont enregistrés dans le monde professionnel. La Direccte (Direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) et l’Agence régionale de Santé appellent donc à la plus grande vigilance. 

Le protocole sanitaire et les mesures barrières ne sont pas toujours respectés sur le lieu de travail avec parfois une répétition de clusters dans les mêmes entreprises, à quelques semaines d'intervalle.

Une dizaine de mises en demeure

L'Inspection du Travail a d'ailleurs envoyé une dizaine de mises en demeure pour non-respect du protocole sanitaire (absence de masques ou de protection en plexiglass, pas de distanciation physique entre les salariés et le public accueilli....) ou parce que les entreprises ne font pas d’effort pour faciliter le télétravail.  Et Thierry, salarié toulonnais, le confirme au micro de France Bleu Provence : "Notre employeur ne nous incite absolument pas à télétravailler. Ce n'est pas la politique de la maison. On nous donne des conditions très compliquées pour travailler de la maison alors on préfère venir sur site."

Sylvie, secrétaire dans une administration, vit la même situation : "60% de mes collègues télétravaillaient au printemps dernier. mais aujourd'hui c'est plutôt 20%. Certains réclament des PC pour travailler de la maison depuis plusieurs semaines mais on ne leur fournit pas." La Toulonnaise explique pourtant qu'il y a eu "pas mal de cas dans certains services." Elle dénonce aussi le manque de précaution de son employeur : "On nous donne deux masques en tissu toutes les 2-3 semaines, nous utilisons les mêmes photocopieurs, nous appuyons sur le même bouton de cafetière mais le ménage n'est pas souvent fait." 

Repas partagés et trajets en voiture

Selon la Direccte, le télétravail freinerait pourtant les contaminations entre collègues avec deux moments délicats dans la sphère professionnelle : les repas partagés au bureau et les trajets communs en voiture pour, par exemple, rejoindre un lieu de rendez-vous.  Des trajets qui se font souvent sans masques et avec les vitres de la voiture fermées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess