Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : dans les hôpitaux, "tout le monde recherche du personnel" explique la DRH du CHANGE à Annecy

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Comme la plupart des hôpitaux de la région, le centre hospitalier Annecy Genevois cherche à recruter du personnel autant dans les services de réanimation que pour le nettoyage et les désinfections, pour faire face à l'arrivée toujours plus importante de malades du coronavirus.

Le CHANGE cherche également à recruter pour faire face à la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus
Le CHANGE cherche également à recruter pour faire face à la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus © Radio France - Richard Vivion

Ce mercredi, 120 personnes contaminées par le coronavirus sont hospitalisées au CHANGE, le centre hospitalier Annecy Genevois. Parmi elles, 16 sont en réanimation. Les chiffres augmentent constamment ; alors l'hôpital a besoin de personnel et cherche à recruter, comme la quasi-totalité des hôpitaux d'Auvergne-Rhône-Alpes.

D'ici la fin de semaine, au CHANGE, le nombre de lits en réanimation va passer de 38 à 48. Le matériel est là, mais le personnel manque. Il y a besoin d'une vingtaine de personnes, spécialisées dans ce domaine. "Tout le monde recherche du personnel" explique Caroline Teins, la DRH du CHANGE, "et _c'est un personnel qui est un peu particulier, spécifique, puisqu'il doit être formé à la réanimation_". Et d'ajouter : "tous les professionnels, infirmiers et aide-soignants ne peuvent pas aller sur la réanimation".

"Le gros challenge pour cette nouvelle vague : pouvoir trouver du personnel disponible, pas trop épuisé, le former pour pouvoir l'affecter sur ces secteurs de prise en charge." - Caroline Teins, la DRH du CHANGE

Des besoins en réanimation, mais aussi dans les autres services comme le nettoyage

Non seulement la réanimation demande une formation particulière, mais le traitement des cas de covid demande globalement une main d'oeuvre importante. Elle précise : "on rouvre aussi des secteurs dédiés à la prise en charge des patients covid. On a besoin à chaque fois d'avoir un binôme pour sept patients puisqu'on est sur des charges en soin qui peuvent être importantes." Mais tous les hôpitaux ont ces besoins. Recruter est difficile. "On essaye de proposer des conditions salariales qui permettent d'attirer les gens" assure Caroline Teins.

"Il faut qu'on renforce nos équipes dites 'à blanc' pour assurer le bio-nettoyage et les désinfections."

Les infirmiers et aide-soignants ne sont pas les seules professions recherchées par les hôpitaux. "On a également besoin de renforcer nos équipes ménage et bio-nettoyage, puisque de fait, la prise en charge de patients covid induit un renforcement des précautions en matière de nettoyage"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess