Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : des patients du Grand Est soignés à Nîmes et Alès, dès ce week-end

Après une première arrivée de 18 malades en Occitanie, 12 nouveaux patients arrivent de la région Grand Est ce week-end.

Tente placée devant les urgences de l'hôpital Carémeau, à Nîmes.
Tente placée devant les urgences de l'hôpital Carémeau, à Nîmes. © Radio France - Sarah Nedjar

Les hôpitaux gardois sont décidément en première ligne dans le cadre le la solidarité nationale, depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. 

Entre le premier et le 3 avril, 18 patients de la région Grand Est sont arrivés dans les établissements médicaux en Occitanie : admis dans des établissements publics et privés, les malades sont aujourd'hui pris en charge dans l'agglomération toulousaine, dans les services de réanimation de Montauban et Cahors.

Ce samedi, 18 nouveaux patients de l'Est de la France arrivent par moyens aériens. 4 personnes seront soignées au CHU de Nîmes, 1 patient sera traité à l'hôpital privé Les Franciscaines, et 1 autre sera prise en charge par le centre hospitalier d'Alès. 

Dimanche, 6 patients seront admis dans les hôpitaux de l'Ouest de la région. 6 autres personnes arriveront lundi à Montpellier.

Dans son communiqué, le préfet de la région Occitanie ajoute : "La solidarité des équipes soignantes des établissements hospitaliers publics et privés d’Occitanie se poursuit, en réponse aux besoins exprimés par les régions les plus impactées par la situation épidémie actuelle. Pleinement mobilisés dans l’appui aux régions les plus lourdement touchées par l’épidémie de COVID-19, nos soignants font preuve d’un formidable engagement solidaire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu