Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : de nouveaux centres de dépistage à Dieppe, Étretat, au Havre, au Tréport et à Giverny

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En Normandie, la circulation du coronavirus semble maîtrisée. La situation s'améliore surtout en Seine-Maritime, où de nombreux foyers épidémiques avaient été recensés en juin, mais l'Agence régionale de Santé de Normandie veut poursuivre la montée en puissance du dépistage.

De nouveaux centres de dépistages seront installés près des lieux balnéaires et, ou, touristiques, à Dieppe, au Tréport, à Etretat, au Havre et à Giverny
De nouveaux centres de dépistages seront installés près des lieux balnéaires et, ou, touristiques, à Dieppe, au Tréport, à Etretat, au Havre et à Giverny © Radio France - Olivia Cohen

La situation s'améliore en Normandie. L'Agence régionale de Santé recense, ce mercredi 22 juillet, sept personnes dans les services de réanimation normands et 186 personnes toujours hospitalisées en raison du coronavirus. Ces chiffres sont en baisse dans la région. 

En Seine-Maritime, où de nombreux foyers épidémiques avaient été détectés en juin, la circulation du virus faiblit grâce "aux actions menées pour casser les chaines de transmission et au respect des gestes barrières", précise Thomas Deroche, le Directeur général de l'ARS Normandie.

Dépasser les 20.000 tests semaine

Mais le virus est toujours présent, avec deux clusters toujours actif en Seine-Maritime, sans plus de précision sur leur localisation, et notamment dans le Calvados, où un cluster a été récemment repéré à Caen. L'ARS souhaite donc amplifier le nombre de tests réalisés chaque semaine, dépasser les 20.000 tests semaines prélevés actuellement, en installant des centres de dépistage dans les lieux balnéaires et/ou touristiques. Ce sera le cas à Dieppe, au Tréport, à Étretat, au Havre (dès ce samedi 25 juillet) et du côté de Giverny. Les horaires et les dates sont à retrouver ici.

"Au moindre doute, vous êtes donc priés de vous faire dépister", insiste Benoît Cottrelle. Sans oublier la nécessité de respecter les gestes barrières même, voire surtout, si la situation est sous contrôle : le port du masque, le mètre de distance et le lavage régulier des mains.

Par ailleurs, une politique de prévention continuera à être menée dans les lieux avec des "cibles potentielles", les lieux de concentration de personnes, dans les maisons d'arrêt et dans les abattoirs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess