Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : découvrez si votre ville a été choisie pour un dépistage systématique et gratuit

-
Par , France Bleu Paris

La campagne de dépistage à grande échelle destinée à identifier des "clusters dormants" a commencé ce lundi en Île-de-France. Les habitants de 32 communes vont pouvoir bénéficier d'un dépistage gratuit, a annoncé l'Agence régionale de santé. Découvrez le nom de ces communes.

Des villes entières vont se faire tester en Ile-de-France.
Des villes entières vont se faire tester en Ile-de-France. © Radio France - Alexandre Berthaud

La campagne de tests expérimentale à grande échelle pour identifier des foyers dormants de Coronavirus vient de commencer en Île-de-France. L’annonce avait été faite la semaine dernière par le ministre de la Santé, Olivier Véran. Les habitants de 32 communes de plus de 10.000 habitants sont concernés. Un dépistage gratuit leur est proposé, indique l'Agence régionale de santé. 

La liste des 32 communes qui ont été choisies

Huit communes se trouvent en Seine-Saint-Denis : Gagny, Bobigny, Stains, Bondy, Drancy, Le Bourget, Epinay-sur-Seine et Sevran.

Huit villes sont dans le Val-d'Oise : Goussainville, Garges-lès-Gonesse, Cergy, Argenteuil, Bezons, Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel. 

Ces deux départements font partie des plus touchés par l'épidémie de Coronavirus. 

La campagne concernera aussi le Val-de-Marne avec Villejuif et Limeil-Brévannes. 

Dans les Hauts-de-Seine, Colombes, Nanterre, Gennevilliers, La Garenne-Colombes seront dépistées.

Dans les Yvelines, Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Limay, Mantes-la-Ville, Trappes, Elancourt sont concernées.

Dans l'Essonne deux villes ont été retenues : Grigny et Evry.

En Seine-et-Marne, ces sont les habitants de Melun et Montereau-Fault-Yonne qui vont être testés.

Pourquoi ces villes ont été sélectionnées ?

Selon l'ARS, trois critères ont été retenus pour choisir les communes. 

Le premier est un critère épidémiologique (taux de contamination supérieurs à la moyenne nationale). 

Le second est un critère d'accès au dépistage (proportion de tests effectués inférieure à la moyenne).

Le troisième est un critère lié à la situation économique et sociale de la commune.

Les villes, qui ont été retenues, sont dans une situation sociale et économique plutôt difficile. Ce facteur socio-économique est important car c'est sur les territoires et parmi les habitants les plus pauvres que l'épidémie de Coronavirus a été la plus dévastatrice.

Paris exclue des tests pour l'instant

Pour l'instant, les arrondissements de Paris n'ont pas été inclus dans la liste des villes testées. Face à la densité des arrondissements, il aurait fallu organiser plusieurs barnums sur la voie publique, estime l'ARS qui préfère donc attendre avant de "s'attaquer" à Paris. 

Si l'opération est concluante, de nouvelles villes pourraient être testées en Ile-de-France. Cette expérimentation pourra ensuite être étendue à d'autres régions, a indiqué le ministre de la Santé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu