Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : des appels aux couturiers.ères bénévoles dans plusieurs villes alsaciennes

- Mis à jour le
Par

Alors que le déconfinement se prépare à partir du 11 mai, plusieurs villes lancent des appels en Alsace pour coudre bénévolement des masques, afin d'équiper tous les habitants. Exemple à Haguenau, Illkirch-Graffenstaden et Riedisheim.

L'atelier de couture de masques installé dans un gymnase à Illkirch-Graffenstaden. L'atelier de couture de masques installé dans un gymnase à Illkirch-Graffenstaden.
L'atelier de couture de masques installé dans un gymnase à Illkirch-Graffenstaden. - Ville d'Illkirch-Graffenstaden

Plusieurs grandes tables espacées, avec des stations pour préparer le tissu, le découper, le coudre ou encore le repasser : à Illkirch-Graffenstaden, l'atelier de couture de masques en tissu est en place depuis le 20 avril. Dans cette ville de l'Eurométropole, 200 bénévoles ont répondu à l'appel pour venir coudre des masques, afin de limiter la propagation du coronavirus. L'objectif est d'en fabriquer 27.000, un par habitant. Les modalités de la distribution n'ont pas encore été fixées.

Publicité
Logo France Bleu

"Pas besoin de savoir coudre pour venir donner un coup de main", souligne Alice Merck  de la Ville d'Illkirch. "On peut aussi tout simplement venir découper du tissu." Un tissu acheté par la commune. Les bénévoles sont répartis en équipes de trente personnes, qui viennent par demi journée. L'atelier fonctionne sept jours sur sept.

A Haguenau, un autre atelier est en place depuis la mi-avril, lancé par une entrepreneuse haguenovienne, Marie-Christine Staedel, et soutenu par la Ville. De nombreux dons en tissu ont été faits, et les bénévoles sont toujours les bienvenus pour venir fabriquer des masques à la salle des Corporations. Des kits peuvent aussi être livrés au domicile de ceux qui ne souhaitent pas se déplacer. La fabrication a commencé comme on peut le voir sur la page Facebook de Marie-Christine Staedel. 

Là encore, il n'est pas indispensable de savoir coudre. "Moi-même, je ne suis pas du tout couturière", explique Marie-Christine Staedel. Et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. "Ca se passe dans un esprit de solidarité, les couturières sont très heureuses de se sentir utile, d'aider. L'objectif, c'est d'arriver à produire 10.000 masques, dont 2.000 pour enfants."

Dans l'agglomération mulhousienne, plusieurs ateliers doivent aussi être créés, toujours pour fabriquer des masques, avec le soutien du pôle textile. La ville de Riedisheim annonce déjà vouloir ouvrir une mini chaîne de production à l'Aronde . Six machines à coudre professionnelles seront à la disposition des bénévoles qui n'en ont pas.

Si vous voulez proposer vos services dans ces villes, voici les contacts :

  • Pour Riedisheim, appelez le 06.61.60.95.22 ou écrivez à coronavirus@riedisheim.fr.
  • Pour Haguenau, vous pouvez envoyer un mail à dicv@agglo-haguenau.fr ou contacter le 06 80 24 05 51.
  • Pour Illkirch, vous pouvez vous inscrire sur https://forms.gle/UV2cGdj2m2bMqCw56
    ou au 03 88 66 80 42 si vous n’êtes pas informatisé.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu