Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : des centres ambulatoires de consultation sont en place à Bollène ou à Vaison-la-Romaine

Par

A Bollène une école maternelle a été réaménagée pour procéder aux consultations et le laboratoire d'analyse médicale effectue des tests "en drive". A Vaison-la-Romaine l'hôpital a ouvert un local spécifique et la mairie a mis à disposition la Maison des Associations..

Médecins et infirmières prêts à accueillir les patients dans le hall de l'école maternelle Joliot-Curie à Bollène Médecins et infirmières prêts à accueillir les patients dans le hall de l'école maternelle Joliot-Curie à Bollène
Médecins et infirmières prêts à accueillir les patients dans le hall de l'école maternelle Joliot-Curie à Bollène - Communauté de commune Rhône Lez Provence

Intensifier les consultations et les dépistages, c'est la volonté des pouvoirs publics. Aussi à Bollène le préfet de Vaucluse a plus que favorisé l'ouverture de ce CAD Covid-19, la formule exacte étant "Centre ambulatoire dédié Covid-19". Ouvert depuis deux semaine il répond aux  critères d'organisation et de fonctionnement dictés par l'Agence Régionale de Santé. Ce centre à l'initiative des médecins libéraux locaux et de la communauté de communes est là pour répondre aux  interrogations de personnes toujours susceptibles d'être atteintes .

Publicité
Logo France Bleu

On ne se rend ici que sur rendez-vous le matin de 8h30 à midi et muni d'une prescription de son médecin traitant ou adressé par un professionnel de santé . Des personnes présentant les symptômes du virus peuvent aussi appeler pour s'entretenir avec un des huit médecins qui se relaient sur place et être invités au besoin à aller se faire dépister. Douze infirmières en rotation sont également présentes dans ce centre aménagé depuis le 7 avril dans l'école maternelle Joliot-Curie de Bollène. 

"Un numéro de téléphone en cas de symptômes inquiétants pour appeler ce centre : 04 90 40 01 28".

Pourquoi une école ? Anthony Zilio, le président de la Communauté de Commune Rhône Lez Provence le précise : « Les contraintes imposées par l'ARS nous renvoyaient dans une école, et celle-là en particulier, parce que les parkings étaient différenciés, il faut aussi un sens de circulation : on rentre quelque part et on sort par un autre endroit.

Il fallait des points d'eau or toutes les classes ont cela et surtout j'ai souhaité extraire le mobilier pas indispensable et le placer sous film plastique. On désinfecte de manière quotidienne, tous les après-midis. Le personnel médical est entièrement équipé et les patients passent par le gel hydroalccolique en entrant et en sortant . Il y aura bien sûr une désinfection totale quand l'école rouvrira après le 11 mai. »

Un protocole très encadré

Depuis deux semaines  les personnes arrivant sur place suivent un protocole bien déterminé explique Patricia Blanquier l 'infirmière coordinatrice : "Les patients sont canalisés à l'entrée par un agent de sécurité avant de passer devant une secrétaire pour la partie administrative et ensuite ils sont reçus par une infirmière qui procède à un questionnaire détaillé et prend température et saturation en oxygène.

Là ,selon les éléments identifiés, le patients sera ou non dirigé vers un médecin qui jugera ensuite si d'après les symptômes il y a nécessite de passer un dépistage ou bien d'être adressé sur le centre hospitalier d'Orange. Dans ce dernier cas le patient est alors placé dans une pièce à part avec un lit en attendant les pompiers pour son transport".

Les infirmières sont là aussi pour rassurer souligne Patricia Blanquier : "Il se peut que la personne n'aille pas plus loin que l'échange avec l'infirmière,  par exemple s'il s'agit d'une angoisse sans symptômes révélateurs. Tous ces entretiens et contrôles se déroulent avec la plus extrême rigueur sanitaire, le patient n'est en aucun cas en contact avec quoique ce soit dans l'école hormis la chaise ou il s'assoit et la table où il va s'adosser et tout est systématiquement désinfecté à chaque passage".

Le laboratoire d'analyses médicales Biomedival à Bollène effectue les tests nécessaires

Ici depuis maintenant un mois, ce laboratoire a mis en place toujours sous accréditation de  l'Agence Régionale de Santé, un dispositif pour tester des personnes là aussi adressées par le corps médical. Ce sont d'ailleurs les médecins qui doivent appeler au préalable le laboratoire pour finaliser le rendez-vous avec le patient. Celui-ci une fois sur place contacte le laboratoire par téléphone mais à l'extérieur selon la formule dite "drive".  La municipalité  a fait installer sur le parking un de ses chalets de noël. Les particuliers sans descendre de voiture se font dépister uniquement par le médecin biologiste présent. La technique reste traditionnelle au moyen d'un petit écouvillon introduit dans le nez. Les résultats sont connus entre 24h à 48 heures après.

À Vaison-la-Romaine un centre ambulatoire est aussi mis en place pour décharger l'hôpital

Les consultations externes du centre hospitalier ont  été spécialement aménagées  avec les médecins généralistes du secteur afin à la fois de libérer le services des  urgences, mais aussi pour réserver les cabinets libéraux aux autres consultations. La mairie a proposé la maison des associations pour y installer une salle d'attente et un autre salle de consultation.

La aussi les équipements et le protocole respectent en tous points les consignes sanitaires liées au Covid-19 de l'ARS. Les médecins traitants et toutes les professions médicales et paramédicales des alentours de Vaison-la-Romaine ont été informés de ce dispositif de consultations dédiés à l'épidémie.

L'entrée de l'école réaménagée en CAD Covid avec une partie du gros mobilier emballé hermetiquement sous film plastique - Communauté de commune Rhône Lez Provence
La pièce transformée en sas sanitaire pour un patient necesitant un transport sur l'hôpital d'Orange - Communauté de commune Rhône Lez Provence

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu