Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des chiffres alarmants dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Ce vendredi 23 octobre 2020, 245 Héraultais sont hospitalisés dans un service Covid-19 contre 181 la semaine dernière, selon l'Agence Régionale de Santé. L'ARS s'inquiète d'une "aggravation rapide" des indicateurs dans la région.

En une semaine, 28 patients Héraultais sont décédés du coronavirus (Image d'illustration)
En une semaine, 28 patients Héraultais sont décédés du coronavirus (Image d'illustration) © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Les indicateurs de l'épidémie de coronavirus s'aggravent rapidement en Occitanie, selon l'Agence Régionale de Santé. La situation est inquiétante dans dix départements dont l'Hérault.

À lire aussi : "Coronavirus : tout le département de l'Hérault passe en alerte maximale"

Ce vendredi 23 octobre 2020, chez nous, 245 personnes sont hospitalisés dans un service Covid-19 contre 181 la semaine dernière. 62 patients sont en service réanimation contre 49 la semaine passée. Les cas graves se multiplient. Les Occitans âgés de plus de 65 ans ne sont désormais plus les seuls touchés.

En quelques semaines, les indicateurs ont progressé fortement en milieu ambulatoire pour les cas les moins sévères, comme à l'hôpital pour les complications les plus graves - Agence Régionale de Santé de l'Occitanie

À Montpellier, le Centre Hospitalier Universitaire prépare le déclenchement du niveau trois de son plan blanc, un dispositif qui permet de se préparer à un afflux massif de patients. Le CHU s'apprête à recruter des étudiants en santé pour faire face à la seconde vague épidémique.

À lire aussi : "Coronavirus : le CHU de Montpellier réactive son plan blanc"

À lire aussi : "Privés de manifestation à Montpellier, les syndicats réclament plus de moyens pour l'hôpital public"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess