Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des consultations psychanalytiques gratuites pour les soignants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Les psychologues cliniciens du Nord Franche-Comté proposent depuis une semaine des consultations gratuites par téléphone à destination des personnels soignants, confrontés au Covid-19.

Deux risques guettent les soignants : l'épuisement physique et psychique (photo d'illustration)
Deux risques guettent les soignants : l'épuisement physique et psychique (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

L'initiative mérite d'être saluée. Les psychanalystes du Nord Franche-Comté, constitués en groupement régional de la convention psychanalytique (GRFCCP), proposent depuis le lundi 23 mars un dispositif de consultations gratuites à destination de tous les professionnels de santé qui gèrent en première ligne l'épidémie de coronavirus : médecins, infirmiers, aides-soignants, personnels hospitaliers ou libéraux.

Deux permanences téléphoniques par jour

Des psychologues bénévoles tiennent à tour de rôle des permanences téléphoniques, deux fois par jour, une le matin de 10h à 12h, et une en fin de journée de 17h à 19h, pour écouter les personnels de santé en difficultés face l'épuisement physique et psychique.

"Le terme qu'on emploie en psychanalyse c'est le terme d'après-coup", explique Pierre Fesselet, le président du GRFCCP. "Il y a deux temps, le premier temps est celui de la fatigue physique, qu'on accumule jusqu'à l'épuisement, et puis il y a la fatigue psychique, beaucoup plus insidieuse, le fameux burn-out".

"Il y a différents domaines où ça va sans doute exploser, le premier est celui du deuil, cela concerne bien sûr les personnes qui vont perdre un de leurs proches, mais cela concerne aussi les soignants qui sont confrontés à la mort d'une façon absolument inhabituelle", poursuit-il.

Les horaires et les psys à contacter

Des psychologues bénévoles tiennent à tour de rôle des permanences téléphoniques, deux fois par jour
Des psychologues bénévoles tiennent à tour de rôle des permanences téléphoniques, deux fois par jour - GRFCCP.fr

"Ces entretiens sont assurés par des psychologues cliniciens diplômés formés à la psychanalyse et appliquant donc les règles déontologiques et éthiques de la profession", rappelle le groupement sur son site internet.

Parmi ces règles éthiques : "le strict respect du secret professionnel, la priorité donnée à la parole individuelle et à son écoute, et l'engagement, si nécessaire, dans un suivi régulier qui sera toujours assuré par le même écoutant".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu