Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : des drones survolent Nice pour disperser les groupes de personnes

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Malgré les règles de confinement, les contraventions et les menaces des forces de l'ordre, de trop nombreux Azuréens étaient encore dans les rues sans raison valable ce jeudi. Pour disperser les groupes de personnes, la préfecture et la ville de Nice ont décidé d'utiliser des drones.

Des drones avec des haut-parleurs survolent la ville de Nice ce jeudi pour disperser les groupes de personnes.
Des drones avec des haut-parleurs survolent la ville de Nice ce jeudi pour disperser les groupes de personnes. - Maxppp

La menace d'une amende de 135 euros étant insuffisante pour convaincre les Azuréens de respecter strictement les règles de confinement entrées en vigueur mardi midi, la préfecture des Alpes-Maritimes et la ville de Nice ont décidé de monter d'un cran ce jeudi. Des drones survolent désormais la ville avec des haut-parleurs pour repérer et disperser les groupes de personnes.

Des hélicoptères de la gendarmerie sont également mobilisés pour les mêmes missions de dispersion. La Promenade des Anglais et l'avenue Jean Médecin sont notamment ciblés.

Les plages fermées jusqu'à nouvel ordre

Un peu plus tôt dans la journée, le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez avait également signé l'arrêté interdisant l'accès aux plages des Alpes-Maritimes alors que de nombreux promeneurs étaient encore observés à la mi-journée sur ces plages. 

Des mesures encore plus restrictives à venir ?

Dans un communiqué commun publié ce jeudi soir, Christian Estrosi et Bernard Gonzalez appellent les Azuréens plus de responsabilité et menacent de durcir encore les mesures. "Le non-respect des consignes sanitaires est inacceptable et nous devons faire comprendre à la population le respect strict des consignes, à l’heure où les médecins, les infirmiers, les personnels hospitaliers, se battent sans relâche pour sauver des vies, au prix d’une abnégation totale.

Il nous faut les aider de toute nos forces et la consigne à appliquer est simple : rester confinés à domicile. Les choses sont claires : si les mesures n’étaient pas rapidement et scrupuleusement suivies, des contraintes supplémentaires pourraient être prises pour assurer la sécurité de tout un chacun."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess