Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des groupes Facebook s'organisent pour donner des visières en Savoie et Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Dans toute la France, des groupes facebook de Makers contre le Covid se créent . Les personnes qui ont des imprimantes 3D se lancent dans la production de visières de protection pour les offrir aux soignants pour qui ce matériel est indispensable. En Savoie et Haute-Savoie deux groupes sont lancés.

En Savoie et Haute Savoie, deux groupes facebook se sont constitués pour proposer des visières de protection
En Savoie et Haute Savoie, deux groupes facebook se sont constitués pour proposer des visières de protection - Benoit Rivoire

Sur le groupe "Makers contre le Covid 74", plus de 80 membres se sont inscrits pour proposer ou demander des visières. Des plans pour fabriquer la visière ont été partagés pour que tous ceux qui ont une imprimante 3D et qui sont volontaires puissent participer. 

Les plans des visières sont partagés sur le groupe, chacun peut ensuite les améliorer
Les plans des visières sont partagés sur le groupe, chacun peut ensuite les améliorer - Jean-Christophe Dubois

Un élan de solidarité lancé par Jean-Christophe Dubois, habitant d'Alby-sur-Cheran en Haute Savoie. "Je me suis dis pouvait apporter beaucoup. Notre temps et nos machines pour l'ensemble des soignants. Pour nous c'est un moyen d'être utile en partageant une passion." Benoît Rivoire, a ressorti sa vieille imprimante pour ce projet. Il fabrique entre huit et dix visières par jour. "Je suis en télétravail donc je n'ai pas beaucoup de temps libre pour livrer des repas alors quand j'ai entendu parler de ça je me suis dit que c'était l'occasion car je pouvais le faire", raconte-t-il

Chaque membre utilise son imprimante 3D pour fabriquer les visières
Chaque membre utilise son imprimante 3D pour fabriquer les visières - Jean Christophe Dubois

Pour chaque visière, il faut en moyenne une heure pour imprimer les plans chargés dans l'application. Pour faire plus de masques, Valentin Gaté, utilise trois imprimantes de son entreprise en plus de la sienne, avec l'accord de sa direction. "J'ai vu passer des exemples de visières utilisées par les soignants dans des articles en me disant que ce serait bien si j'arrivais à faire pareil. Quand le groupe a été créé je me suis dit c'est l'occasion!"

Un outil nécessaire pour les soignants

À l'heure actuelle, plus de cent visières ont été proposées aux soignants. Les demandes sont nombreuses de la part des hôpitaux comme celui d'Annecy ou de Saint-Julien-en-Genevois. Les Ehpad et les infirmiers libéraux postent aussi des demandes de masques sur le groupe Facebook. Avec ses contacts dans le milieu hospitalier et chez les pompiers Cyril David, membre du groupe a réalisé l'importance qu'elles pouvaient avoir pour ceux qui sont en première ligne. "C'est avec un grand soulagement et avec un peu d'émotion devant cet élan de solidarité que ma collègue infirmière à l'hôpital de Saint Julien en Genevois a récupéré des visières. Parce que c'est une nécessité, ça fait partie intégrante de leur combinaison de protection."

Quelques modèles ont d'abord été proposés à l'hôpital qui est ensuite revenu vers le groupe pour faire des demandes plus importantes de visières. Cyril David, se charge d'une partie des livraisons de visières qu'il rassemble, désinfecte et distribue. En Savoie le groupe Makers Contre le Covid 73 vient tout juste d'être lancé et ne compte encore que très peu de monde, mais des propositions pour fabriquer des visières et des demandes sont déjà postées

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu