Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des hôpitaux du nord-Isère lancent un appel à des soignants, jeunes retraités ou actifs

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Dans un communiqué transmis ce vendredi soir, le Groupement hospitalier Nord-Dauphiné lance plusieurs appels face au Covid-19, dont un appel aux professionnels de santé qui seraient disponibles. Pour deux de ses établissements, une filière spécifique a été créée.

Le centre hospitalier Pierre-Oudot, hôpital public de Bourgoin-Jallieu (Isère)
Le centre hospitalier Pierre-Oudot, hôpital public de Bourgoin-Jallieu (Isère) © Radio France - Céline Loizeau

Filière dédiée et 80 lits libérés pour les patients Covid-19

Le GHND, groupement hospitalier du nord-Dauphiné, qui regroupe plusieurs établissements à Bourgoin-Jallieu, Pont-de-Beauvoisin, Morestel et La Tour-du-Pin, se réorganise face à l'épidémie de coronavirus. Dans un communiqué, ce vendredi soir, il fait savoir qu'une filière dédiée au Covid-19 a été créée au CH Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu et au  CH Yves Touraine de Pont-de-Beauvoisin. En effet, ces deux structures ont eu ces derniers jours des cas de coronavirus à traiter : six patients dont un décès au CHPO et une contamination au CHPB.

Dans le communiqué, la direction du GHND précise que "les deux services d’urgences (ndlr : de ces établissements, le CHPO et le CHPB) ont mis en place un système d’orientation des patients dès l’arrivée par un médecin ou un infirmier d’accueil. Cette organisation permet d’assurer une première différenciation selon les symptômes présentés par les patients. Ceux dont les symptômes correspondent au Covid-19 sont pris en charge dans une consultation dédiée (...) Pour les patients nécessitant une hospitalisation, des secteurs ont été libérés aux CHPO et CHPB et identifiés aux CHIM (à Morestel) et CHTP (à La Tour-du-Pin). D’ores et déjà, 80 lits sont prêts à accueillir ces patients."

Soignants, actifs ou jeunes retraités invités à renforcer les équipes

Par ailleurs, le GHND cherche à renforcer ses équipes et lancent un appel aux jeunes retraités ou actifs qu'ils soient médecins, infirmiers spécialisés, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes. Dès ce lundi 23 mars, il est possible pour ces personnes de se manifester au 04 69 15 70 62.  

Le GHND gère aussi des Ehpad et l'entraide s'est mise en place entre les différents établissements du GHND et ses voisins, comme la clinique Saint-Vincent-de-Paul à Bourgoin-Jallieu pour le matériel (masques et gel hydroalcoolique) comme les compétences professionnelles. 

Le GHND touché par les gestes de solidarités, les témoignages d'affection, les dons

Comme d'autres structures hospitalières, le GHND peut compter sur la solidarité d'entreprises du secteur. Ainsi, le fabricant de sirops Bigallet, basé à Virieu, lui a proposé ses services pour faire des solutions hydroalcooliques, mais il manque encore de l'eau oxygénée etc de la glycérine. Le secrétariat de direction sera joignable dans ce sens dès lundi 23 mars au 04 69 15 70 37.

Le GHN souhaite aussi remercier tous ceux et toutes celles qui se sont manifestés pour lui venir en aide, soutenir les personnels. Le GHND évoque de très nombreux témoignages d’affection, de reconnaissance et de solidarité. "Nous avons reçu des dons conséquents en masques FFP2 et chirurgicaux de la part de particuliers, entreprises comme Ikea, et communautés de communes, cela nous est très précieux", indique Laurence Bernard, directeur du GHND. 

Et de poursuivre : "chaque geste compte, par exemple la crèche « Des roses et des choux » de Crémieu et Saint-Chef nous a offert son stock de solution hydroalcoolique. Ou encore la boulangerie Charly B de Pont-de-Beauvoisin qui a amené des bugnes au personnel du CHPB, la fleuriste Nymphea Fleurs de Morestel qui a livré un magnifique bouquet aux soignants du CHIM… Difficile de tous les citer, mais sachez que chaque marque de soutien est fortement appréciée, et nous saurons vous remercier une fois cette crise passée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu