Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des masques "grand public" distribués aux Français à partir du 4 mai

-
Par , France Bleu

Le gouvernement planche sur plusieurs modes de distribution : pharmacies, mairies, supermarchés, buralistes, e-commerce... Ces masques grand public seront disponibles à partir du 4 mai, a expliqué la secrétaire d'État à l'économie Agnès Pannier-Runacher dans un entretien aux Échos ce vendredi.

On ne sait pas encore à quoi ressemblent ces masques "grand public" fabriqués par le gouvernement.
On ne sait pas encore à quoi ressemblent ces masques "grand public" fabriqués par le gouvernement. © Maxppp - Nicolas Landemard / Le Pictorium

"L'État contribuera à doter en masques grand public les citoyens dès que possible par les canaux de distribution les mieux adaptés. De premières expérimentations seront faites à partir du 4 mai", a précisé Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État à l'économie dans un entretien aux Echos publié ce vendredi. 

L’exécutif envisage plusieurs pistes pour distribuer ces masques : pharmacies, mairies, supermarchés, buralistes, plateforme Afnor, e-commerce... "Le champ des possibles est très large et nous regardons toutes les hypothèses", affirme la secrétaire d'Etat.

25 millions de masques lavables par semaine fin avril

Pour l'heure, le gouvernement a "initié une filière de fabrication de masques grand public en textile, le plus souvent lavables et réutilisables", souligne Agnès Pannier-Runacher, affirmant que la production a atteint plus de 10 millions de masques la semaine passée.
"Et l'approvisionnement, par la production française et les importations, va s'accroître rapidement pour dépasser 25 millions de masques lavables par semaine fin avril", poursuit-elle.
Interrogée sur l'opportunité d'encadrer les prix de vente de ces masques, la secrétaire d'État indique que "ce n'est pas d'actualité".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess