Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes demandent un couvre-feu élargi et un confinement le week-end

L'Union régionale des professionnels de santé (URPS) chez les médecins libéraux en Auvergne-Rhône-Alpes alerte quant à la progression très rapide de la pandémie de Covid-19, notamment dans la région. L'organisation demande un confinement le week-end et un couvre-feu en semaine dès 19 heures.

Coronavirus : des médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes demandent couvre-feu élargi et un confinement le week-end (illustration)
Coronavirus : des médecins d'Auvergne-Rhône-Alpes demandent couvre-feu élargi et un confinement le week-end (illustration) © Maxppp - Kamila Stepien / Le Pictorium

Il faut aller plus loin dans les mesures pour se protéger contre le coronavirus. Voilà le message lancé vendredi par l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) chez les médecins libéraux en Auvergne-Rhône-Alpes qui parle de "demi-mesures"  après l'élargissement du couvre-feu à 54 départements français, décidé jeudi soir par Jean Castex, pour près de 46 millions de Français.

Un couvre-feu dès 19 heures et un confinement le week-end

L'URPS affirme que pour être efficace, il faudrait "un élargissement immédiat des horaires du couvre-feu à partir de 19 heures en semaine et à un confinement les samedis et dimanches". L'organisation prévient : "Si rien n’arrête la progression de l’épidémie, la catastrophe sera humaine puis économique puis sociale". 

Selon Jean-Pierre Ternamian, président de l'URPS, ce couvre-feu dès 19 heures est incontournable, on rentre chez soi et on ne sort pas, tout comme le week-end. "Sinon, qu'est-ce qui va se passer dans trois semaines ? Confinement généralisé ! Il nous arrive dessus et il nous arrive beaucoup plus vite. Le pic était attendu vers le 15 novembre, ce sera sans doute vers le 9 novembre et là, on ne sait pas faire..."

Le Dr Pierre-Jean Ternamian, est Président de l’URPS en Auvergne Rhône Alpes

La région où l'épidémie progresse le plus vite

C’est en Auvergne-Rhône-Alpes que l'épidémie progresse le plus vite. On a compté 27 051 nouveaux cas de contamination en France en vingt-quatre heures et 115 décès ont enregistrés dans le pays jeudi 22 octobre. Trois départements de la région font partie de ceux où le virus circule le plus actuellement : le Rhône, l'Isère et la Loire.

Le communiqué de l'URPS Médecins libéraux en Auvergne-Rhône-Alpes

-
- - URPS Auvergne-Rhône-Alpes
-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess