Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des militaires en renfort attendus devant les hôpitaux de La Rochelle et de Poitiers

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Poitou

Huit unités de militaires seront déployées ce mercredi dans les principales villes de Nouvelle-Aquitaine. Plus de 200 hommes à Bordeaux, Bayonne, mais aussi La Rochelle et Poitiers. Leurs missions : sanitaires, sécuritaires et logistiques.

Militaire de l'opération Résilience. Photo d'Illustration à Mulhouse.
Militaire de l'opération Résilience. Photo d'Illustration à Mulhouse. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Ce mercredi, plus de 200 militaires seront déployés en renfort des forces de police sur les principales villes de la Nouvelle-Aquitaine. C'est la mise en oeuvre du dispositif "Résilience" souhaitée par Emmanuel Macron il y a quelques jours. 

Huit unités seront déployées à Bordeaux, Bayonne, mais aussi en Poitou-Charentes. Deux villes sont principalement concernées, La Rochelle et Poitiers. 

Présence devant l'hôpital de La Rochelle, et le CHU de Poitiers.

Ces militaires viennent en renfort de la police pour assurer des missions sanitaires, sécuritaires et logistiques. Ils seront présents devant l'hôpital de La Rochelle, devant le CHU de Poitiers, deux sites sensibles en période de crise sanitaire. 

Des militaires aussi devant des pharmacies et des supermarchés

Les militaires seront également positionnés devant quelques supermarchés, des pharmacies, ou devant des sites religieux sensibles, comme les mosquées, les églises et les synagogues. Un renfort pour surveiller également les plages, et les promenades au bord du littoral interdites au public en cette période de confinement. Des militaires qui serviront ensuite au soutien logistique, avec par exemple l'accompagnement de transports. 

Une présence militaire déjà vue à La Rochelle ou au Futuroscope de Poitiers dans le cadre de l'opération Sentinelle pour prévenir des risques d'attentats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu