Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les pharmacies de la Somme livrent de plus en plus de médicaments à domicile

-
Par , France Bleu Picardie

En cette période de confinement, des pharmacies de la Somme proposent de livrer gratuitement les médicaments de leurs clients à domicile. Exemple à la pharmacie des Hauts-de-France à Amiens et à la pharmacie des Hortillonnages à Camon.

Azzeddine Biade, pharmacie des Hauts-de-France à Amiens
Azzeddine Biade, pharmacie des Hauts-de-France à Amiens © Radio France - Claudia Calmel

A Amiens, la pharmacie des Hauts-de-France, quartier Sainte-Anne propose à ses clients de livrer leurs médicaments à domicile. 

Le mode d'emploi est simple : une prise de rendez-vous par téléphone et l'un des employés effectue gratuitement la livraison à la porte du client. 

Limiter les risques de contamination

Ce dispositif était déjà proposé dans cette officine avant l'arrivée du coronavirus mais en cette période de confinement les livraisons ont plus que doublé, jusqu'à 25 chaque jour contre une dizaine auparavant. Des livraisons qui prennent du temps mais qui sont nécessaires pour Azzeddine Biade, le patron de la pharmacie : "J'ai tout aussi peur que quelqu'un d'autre d'être contaminé. Mais on ne peut pas démissionner, c'est impossible. Certes, le coronavirus est là. Mais il y a des gens qui souffrent d'hypertension, de diabète et d'autres gens qui ont besoin de médicaments vitaux. Nous devons les aider en évitant de les exposer à des risques de contamination, c'est notre métier. On a besoin des forces de tous les professionnels du secteur : les infirmiers, les aides soignants, les médecins, les pharmaciens.  Nous devons être unis face à la maladie."

"Ne venez pas en pharmacie, restez chez vous !"

Julien Delenclos, pharmacien à Camon dans l'agglomération d'Amiens encourage, lui, ses clients à rester chez eux.

En  septembre 2019, son officine, la pharmacie des Hortillonnages, a créé Pharmapp, une application pour téléphones portables. Un dispositif de plus en plus prisé en cette période de coronavirus. La plateforme enregistre une quarantaine de demandes par jour, huit fois plus qu'avant le confinement : "Les personnes qui viennent à la pharmacie nous donnent _leur ordonnance, leur carte vitale : ce sont des vecteurs de contamination_. Beaucoup de patients sont malades sans le savoir et peuvent en contaminer d'autres. Nous avons donc un mot d'ordre depuis quelques jours : ne venez pas à la pharmacie, restez chez vous ! Ça sauvera peut-être seulement une ou deux personnes, mais ce sera déjà ça."

L'application permet de scanner votre ordonnance. La pharmacie des Hortillonages vous livrera gratuitement vos médicaments dans la journée sur le pas de votre porte.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu