Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus: des policiers lensois contaminés, leurs collègues demandent davantage de mesures de protection

-
Par , France Bleu Nord

Plus d'une centaine de policiers de la circonscription de Lens sont en arrêt maladie. Beaucoup auraient été contaminés par le Covid-19. Le syndicat Alliance réclame des moyens pour protéger les fonctionnaires de police qui sont au contact de la population.

Les policiers dénoncent l'absence de moyens de protection contre le covid 19
Les policiers dénoncent l'absence de moyens de protection contre le covid 19 © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

A Lens, plus de 120 policiers sont en arrêt maladie. Si certains le sont parce qu'ils sont contraints de garder leurs enfants privés d'école, d'autres sont clairement contaminés par le virus covid-19. Six auraient ainsi été contrôlés positifs, mais beaucoup d'autres n'ont pas été testés.

"Nous ne disposons d'aucun moyen de protection, déplore Fabien Forestier, délégué du syndicat de police Alliance pour la circonscription de Lens. Si certains ont des masques, ce sont des masques qu'ils ont achetés sur leurs propres deniers, l'administration ne nous en fournit pas".

C'est sans doute un fonctionnaire de police, par ailleurs moniteur de sport, qui a contaminé certains de ses collègues lors d'un entrainement, puisqu'il a lui même été testé positif. "Mais nous ne sommes pas à l'abri d'une contamination par contact avec la population", précise Fabien Forestier.

Aucune mesure de précaution

La semaine dernière, une équipe a dû intervenir à Hénin-Beaumont, dans un appartement où on fêtait un anniversaire malgré les consignes de confinement. Interpellé, l'un des participants a délibérément craché sur les policiers en se prétendant atteint par le coronavirus. 

"Les collègues l'ont embarqué dans la voiture où ils étaient déjà quatre !" constate le délégué syndical, qui déplore par ailleurs que trois de ses collègues ont repris le travail le lendemain sans aucune mesure de quarantaine et "susceptibles de contaminer d'autres fonctionnaires".

Et Fabien Forestier d'ajouter : "Quant à la voiture, elle a été utilisée par d'autres équipages sans même avoir été décontaminée". 

Le syndicat Alliance Police Nationale réclame donc que les policiers soient équipés de masques de protection et de matériels d'hygiène et de désinfection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu