Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : des repas de chef pour les soignants de l'hôpital de Bayonne

-
Par , France Bleu Pays Basque

Des chefs du Pays Basque préparent chaque jour bénévolement des menus gastronomiques dans les cuisines de l'hôpital de Bayonne. Des petits plats préparés à base de produits locaux donnés par les producteurs "pour donner du baume au coeur" au personnel soignant.

Des chefs basques vont dans les cuisines de l'hôpital pour mitonner des menus gastronomiques au personnel soignant
Des chefs basques vont dans les cuisines de l'hôpital pour mitonner des menus gastronomiques au personnel soignant © Maxppp - Vincent Isore

Les mots guérissent, les mets aussi. Encore un exemple de chaîne de solidarité et de générosité pour venir en aide au personnel hospitalier. Des chefs basques vont, à partir de ce mercredi, se relayer dans les cuisines du Centre Hospitalier de la Côte Basque pour concocter des menus gastronomiques. Le self de l'hôpital est fermé le soir, les soignants auront par conséquent à leur disposition des petits plats haut de gamme qu'ils pourront venir chercher à toute heure de la nuit. 

"Il fallait agir vite"

Cette initiative est née grâce à la plateforme internet basque rezto.net créée à Bidart par Flore Bonnard, restauratrice de métier. Cette jeune femme, séduite par l'initiative du chef de l'Elysée Guillaume Gomez, "Les chefs avec les soignants" a pris contact avec eux. 

Or, les délais de mise en place étant trop longs, elle s'est elle-même lancée dans l'organisation via son site internet :_"Je ne pouvais pas attendre que la machine nationale se mette en route, ils sont saturés, c'est compréhensible mais vu l'urgence de la situation, de cette épidémie et de l'engorgement des hôpitaux, il fallait agir vite_. Je mets donc en relation des restaurateurs et des producteurs qui en cette période ont parfois du mal à écouler leur production même si de plus en plus de consommateurs commencent à s'approvisionner chez eux . Tout est bénévole, basé sur l'entraide".

C'est tout naturellement qu'on s'engage pour soutenir le courage de ces femmes et de ces hommes qui tentent de combattre le virus.

50 repas à cuisiner chaque jour vêtus de charlotte, gants et sur-blouse. Deux chefs vont se relayer chaque jour, pour cuisiner mais aussi faire la plonge. Pour des raisons d'hygiène, ils ne seront que deux à oeuvrer. 

Nicolas Bouchard chef du restaurant "Patxamama" à Bayonne va relever le défi avec son ami Damien Robert, chefs du restaurant "Osagarria", également à Bayonne. "Nous, ça nous occupera notre temps et eux ça leur donnera peut-être du baume au coeur", espère Damien Robert, chef du restaurant "Osagarria" à Bayonne. 

Reportage : une chaîne de solidarité

Des producteurs généreux

Les chefs ont déjà reçu des gestes de générosité de la part des producteurs chez qui ils se fournissent habituellement. Nicolas Bouchard est un fidèle de la ferme Etchelecu à Sames. Nathalie Etchelecu et son mari ont offert des centaines d'oeufs. Nathalie Etchelecu juge son aide tellement évidente : "Nous sommes des femmes et des hommes qui travaillons au quotidien et on reconnaît, tout à fait, le courage de ces femmes et de ces hommes qui essaient de combattre le virus aujourd'hui, donc c'est tout naturellement qu'on s'engage pour donner des oeufs et avec les Lasseguette de Came qui eux ont donné du lait pour faire des desserts ou pour faire d'autres préparations".

Reportage : Pour donner du baume au coeur à tous ceux qui ont le courage de combattre le virus

Les chefs investiront tous les après-midi les cuisines du Centre Hospitalier de la Côte Basque. Ils s'éclipseront ensuite, ne croiseront jamais les soignants pour des raisons d'hygiène et leur laisseront des mets imaginés et mijotés avec "tout notre soutien et notre admiration" avouent Nicolas Bouchard et Damien Robert.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu