Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : deux Nancéiens de retour de Vénétie s'imposent une quarantaine préventive

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un couple de Nancéiens observent une quarantaine depuis leur retour de Vénétie, lundi 24 février. Alors qu'ils ne ressentent pas de symptômes du Covid 19, Isabelle et Bruno Ricci ont décidé de prendre cette mesure de précaution pour rassurer à la fois leurs proches et leurs collègues.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Rentrés de Vénétie lundi, ces deux Nancéiens n'ont pas repris le travail le lendemain. Par prévention, et pour éviter une éventuelle contamination du coronavirus, Isabelle et Bruno Ricci ont décidé d'observer quatorze jours de quarantaine, alors qu'ils n'éprouvent aucun symptôme lié au covid-19. Une démarche "citoyenne et responsable" d'après eux, qui veulent rassurer à la fois leurs proches et leurs collègues de travail.

On n'est même pas inquiets pour nous !"

Un confinement "voulu et choisi", selon les termes d'Isabelle Ricci. "On n'est même pas inquiets pour nous ! On prend la température deux fois par jour comme cela a été préconisé, mais on comprend l'inquiétude de notre entourage et si on veut être responsable, il faut savoir prendre des mesures pas trop confortables." D'abord en arrêt maladie pendant trois jours, Isabelle Ricci s'est ensuite organisé avec son employeur pour faire du télétravail pendant les onze jours restants. Et pour le reste du temps ? "On se plonge dans la lecture et dans les séries Netflix !"

D'ailleurs, les stocks de livres sont assurés. "Les journées vont être longues ! Heureusement, on a la chance d'avoir une belle bibliothèque fournie et je n'aurai pas assez de la fin de mes jours pour lire tout ce qu'il y a à la maison." Tout comme les provisions : Isabelle Ricci a pris soin d'aller se ravitailler dans un petit supermarché, masque sur le nez, en heure creuse. De quoi tenir jusqu'au 10 mars, date de la fin de cette quarantaine préventive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu