Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : dispositif renforcé dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Les hôpitaux de Mont-de-Marsan et Dax sont mobilisés pour faire face à une éventuelle épidémie de Coronavirus (COVID-19), dans les Landes. L'Agence régionale de santé a annoncé, ce mercredi, un ensemble de mesures pour améliorer la prise en charge des patients.

Le centre hospitalier de Mont-de-Marsan (photo), comme celui de Dax, vient en renfort du CHU de Bordeaux pour accueillir les patients touchés par le Coronavirus.
Le centre hospitalier de Mont-de-Marsan (photo), comme celui de Dax, vient en renfort du CHU de Bordeaux pour accueillir les patients touchés par le Coronavirus. © Radio France - Jean-Michel Nagat

"On se prépare au pire, car c'est une hypothèse possible." La phrase est de Michel Laforcade, le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS), qui annonçait, ce mercredi, des mesures supplémentaires pour anticiper une possible épidémie de Coronavirus dans la région Nouvelle-Aquitaine. Et cela passera notamment par les hôpitaux de Mont-de-Marsan et Dax qui viendront en renfort du CHU de Bordeaux. 

10 % de lits en plus

Premier objectif : renforcer les capacités d'accueil de 10 %. Des lits vont être libérés dans les hôpitaux publics, mais aussi dans les cliniques privées du département. "Le Coronavirus provoque des difficultés respiratoires, explique Didier Couteaud, le directeur départemental de l'ARS dans les Landes. Il faut donc que ces espaces qui soient bien aérés et parfaitement confinés pour éviter de contaminer les autres patients."

Des chambres à pression négative seront aménagées, avec un dispositif qui permet de faire entrer l'air dans la pièce et l'empêche d'en sortir. Une trentaine de chambres sont déjà prêtes dans la région (dont huit à Mont-de-Marsan).

Priorité à la prévention

Les autorités sanitaires veulent diagnostiquer au plus vite les cas éventuels de Coronavirus dans la région. "Les outils sont déjà en place dans les centres hospitaliers de Bordeaux et Poitiers. Ce sera le cas, dès la semaine prochaine, au CHU de Limoges", estime Michel Laforcade.

Pour autant, ces analyses seront réservées aux patients qui présentent des symptômes (fièvre, toux, maux de tête), en particulier ceux qui reviennent des pays les plus touchés : Chine continentale, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée-du-Sud, mais aussi les régions de Lombardie et de Vénétie, en Italie.

"Une consigne claire serait tellement plus simple !"

Ces mesures sont parfois mal comprises. C'est le cas d'Audrey, une habitante de Saint-Pierre-du-Mont, qui a confié son témoignage à France Bleu Gascogne. Elle a passé son week-end, dans la région de Lombardie, en Italie, et depuis son retour dimanche, elle reste confinée chez elle, pour rester les préconisations des autorités sanitaires. 

"Le SAMU me dit simplement qu'il faut limiter les déplacements, prendre sa température deux fois par jour, se laver les mains, mais ils refusent de faire le test, tant que je n'ai aucun symptôme. Une consigne claire serait tellement plus simple ! _On a l'impression qu'on est laissés à notre libre-arbitre !_" En effet, sans apparition de symptôme, Audrey est simplement invitée à rester chez elle, le temps d'incubation du virus, soit 14 jours.

En cas de symptôme, les médecins rappellent qu'il faut appeler le SAMU Centre 15. Pour se renseigner simplement, un numéro vert est toujours en service : 0 800 130 000 (appel gratuit).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess