Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : dons de tablettes numériques à des Ehpad savoyards

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La ligue contre le cancer offre des tablettes numériques à 37 Ehpad de Savoie.

Lucette avec la tablette offerte par La Ligue contre le cancer de la Savoie
Lucette avec la tablette offerte par La Ligue contre le cancer de la Savoie © Radio France - Anne Chovet

Avec le confinement les personnels des Ehpad se sont rendus compte que les tablettes numériques ont été bien utiles. Elles ont permis à des personnes âgées de garder un contact visuel avec leur famille. La Ligue contre le cancer de la Savoie a donc décidé de payer une tablette numérique à 37 Ehpad savoyards qui se sont portés candidat pour en recevoir une.

Reportage dans un Ehpad de Chambéry

Exemple à l'Ehpad Les Terrasses de l'horloge à Chambéry 

« C’est une bonne technologie », Lucette 79 ans

Cet Ehpad a eu la chance de pouvoir utiliser quelques tablettes pendant le confinement. Vous vous demandez peut-être si c’est un gadget ou si elles sont vraiment utiles ? La mieux placée pour répondre, est Lucette, 79 ans. Avant avril elle n'avait jamais vu une tablette de sa vie. « Ça c’est une bonne technologie car j’ai pu voir ma famille, ma fille, mes petits-enfants et arrière- petits-enfants » nous explique-t-elle. « On peut bien se dire ce que l’on a se dire, j’ai trouvé ça formidable ! »

Eviter le syndrome de glissement 

Anne Villard est en charge des animations au sein des Ehpad gérés par l’hôpital de Chambéry, pour elle ça ne fait aucun doute, pendant le confinement ce contact avec les familles a permis d'éviter ce que l'on appelle le syndrome de glissement, c'est à dire des personnes âgées qui se laissent mourir. « Même si la vraie présence est à privilégier au maximum, d’avoir pu maintenir un contact auditif et visuel, ça a maintenu dans l’élan vital un certains nombres de résidents », selon Anne Villard.

Ces tablettes offertes par la Ligue contre le cancer de la Savoie seront donc très utiles en cas de deuxième vague de coronavirus. Mais problème, la plupart des résidents ne peuvent pas s'en servir tout seul, ils doivent être accompagnés alors que les personnels des Ehpad ont déjà énormément de travail.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess