Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Edouard Philippe en visite au CHU de Bordeaux dit aborder ce "risque sanitaire" avec "confiance"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gironde

Le Premier ministre Edouard Philippe était en visite surprise ce lundi matin au CHU de Bordeaux, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, pour rencontrer le personnel de santé impliqué dans la lutte contre le coronavirus. Les deux patients hospitalisés sont dans un "état stable".

Le Premier ministre Edouard Philippe se rend au CHU de Bordeaux ce lundi.
Le Premier ministre Edouard Philippe se rend au CHU de Bordeaux ce lundi. © Maxppp - IAN LANGSDON

Alors que le coronavirus continue de s'étendre en France, le Premier ministre Edouard Philippe a rencontré ce lundi matin les professionnels de santé au CHU de Bordeaux. Il était accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran. Revivez en vidéo la conférence de presse.

Le Premier ministre est arrivé peu avant 10 heures au CHU de Bordeaux, établissement ressource (comme les CHU de Poitiers et de Limoges) dans la lutte contre l'épidémie. Il a rencontré et échangé avec les personnels soignants de la cellule de crise du coronavirus. Puis il a visité l'unité des "maladies tropicales et du voyage", le Samu, et l’unité de décontamination hospitalière. Sur les trois nouveaux patients atteints de coronavirus détectés en Nouvelle-Aquitaine, deux sont actuellement hospitalisés au CHU de Bordeaux dans un "état stable" a indiqué l'hôpital.

Des fonds débloqués

Peu avant midi, le Premier ministre a tenu une conférence de presse.  C'est "un risque sanitaire que nous prenons au sérieux, avec beaucoup de concentration, de vigilance mais que nous abordons avec confiance dans notre système sanitaire" a-t-il assuré.

Il a tenu à saluer "le travail remarquable effectué par ces équipes". La France est placée en stade 2 de l'épidémie, sur une échelle de 3. L'objectif, explique le Premier ministre, est de "ralentir la circulation d'un virus présent sur le territoire national [...] retarder la libre-circulation du virus qui marquerait l'arrivée dans la phase 3, c'est à dire l'épidémie à proprement dite de coronavirus." 

Il a appelé les Français à devenir "acteurs de se combat" en rappelant les gestes d'hygiène et de prévention :

  • Se laver les mains toutes les heures au savon pendant 20 à 30 sc
  • Eviter de se faire la bise et de se serrer les mains
  • Éternuer dans son coude
  • Eviter lorsqu'on a les premiers symptômes d'un rhume ou d'une grippe d'entrer en contact avec les personnes les plus fragiles.

Le Premier ministre a également promis de "débloquer des fonds nouveaux" pour ce qui est de la recherche sur le vaccin, et a également annoncé que des moyens avaient été déloqués dans le cadre du plan hôpital, qui sont "en train d'arriver dans les hôpitaux".

Les patients dans un "état stable"

"Les deux patients hospitalisés à Bordeaux sont dans un état stable", a indiqué le professeur Denis Malvy, responsable de l'unité des maladies tropicales et du voyageur au CHU de Bordeaux. Il s'agit d'un Girondin et d'une Landaise, qui font partie des trois nouveaux cas détectés en Nouvelle-Aquitaine la semaine dernière. Le patient girondin revenait d'un séjour en Italie. 

Les inquiétudes et questions autour du coronavirus engendrent "20 à 30% d'appels en plus au Samu" indiquent les personnels. Une réunion publique sur le coronavirus avait eu lieu mardi dernier dans les locaux de l'Université de Bordeaux.

La visite en images

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu