Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Emmanuel Macron promet "un plan massif d'investissement" et une prime pour les soignants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Emmanuel Macron, le président de la République en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin), a promis mercredi soir "un plan massif d'investissement et de revalorisation" pour l'hôpital. Il a également annoncé une prime exceptionnelle pour les soignants des heures supplémentaires majorées.

Emmanuel Macron, en déplacement à Mulhouse, a annoncé d'avantage de tests pour dépister les porteurs du virus Covid-19
Emmanuel Macron, en déplacement à Mulhouse, a annoncé d'avantage de tests pour dépister les porteurs du virus Covid-19 - France Télévisions

Emmanuel Macron, le président de la République en déplacement mercredi soir à Mulhouse (Haut-Rhin), a annoncé "un plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières" pour l'hôpital, une fois la crise du coronavirus passée, mercredi lors d'une visite à Mulhouse. Rendant hommage au personnel soignant, le chef de l'Etat a juré d'être "au rendez-vous de ce que nous devons, au-delà de cette reconnaissance et du respect". "Cette réponse sera profonde et dans la durée", a-t-il assuré. Il a également annoncé une prime exceptionnelle pour les soignants.

Un plan d'investissement et de revalorisation des carrières

Emmanuel Macron a déclaré mercredi qu'un plan d'investissement massif pour l'hôpital serait mis en œuvre après la crise sanitaire que traverse actuellement la France, sans préciser quelles seraient les modalités et financements possibles. "Nos soignants qui se battent aujourd'hui pour sauver des vies se sont hier battus souvent pour sauver l'hôpital, notre médecine. Beaucoup a été fait, sans doute pas suffisamment vite, pas suffisamment fort. L'engagement que je prends ce soir, pour eux et pour la Nation toute entière, c'est qu'à l'issue de cette crise, un plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières sera construit pour notre hôpital, c'est ce que nous leur devons, c'est ce que nous devons à la Nation. Cette réponse sera profonde et dans la durée."

"Un plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières sera construit pour notre hôpital, c'est ce que nous leur devons, c'est ce que nous devons à la Nation." - Emmanuel Macron

Une prime exceptionnelle et un hommage aux soignants

Emmanuel Macron a également précisé mercredi soir qu'une prime exceptionnelle serait mise en place pour les soignants avec des heures supplémentaires majorées pour "l'ensemble des personnels soignants et des fonctionnaires mobilisés". Le président de la République a salué "la mémoire des soignants qui ont payé de leur vie leur engagement". 

"Dans le Grand-Est, plusieurs centaines de nos compatriotes ont perdu la vie, plus de 700 se trouvent en état grave, placés en réanimation, et je m'associe à la douleur des familles, des proches, et veux leur dire que la Nation tout entière est à leurs côtés. Je veux aussi ce soir saluer la mémoire des soignants qui ont payé de leur vie leur engagement pour soigner d'autres vies."

"Dans le Grand-Est, plusieurs centaines de nos compatriotes ont perdu la vie, plus de 700 se trouvent en état grave" - Emmanuel Macron

Une multiplication des tests de dépistage

C'est la première fois que le président de la République portait un masque depuis le début de l'épidémie : Emmanuel Macron en a enfilé en arrivant mercredi après-midi à l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse, où il a annoncé une multiplication des tests, qui seront portés à 29 000 par jour, notamment pour les soignants et dans les Ehpad. Le nombre de ces tests de dépistages est actuellement à hauteur de 5000 par jour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu