Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : en Alsace, les indicateurs sont rassurants mais attention au relâchement

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le Haut-Rhin et le Bas-Rhin sont repassés hier sous la barre symbolique des 100 contaminations pour 100.000 habitants. Mais gare au relâchement, même quand on est vacciné.

Les quais des Bateliers à Strasbourg, photo d'illustration
Les quais des Bateliers à Strasbourg, photo d'illustration © Radio France - Julien Penot

En Alsace comme en France, les chiffres de l'épidémie de coronavirus sont au plus bas depuis le début de l'année : les taux d'incidence et les hospitalisations sont en nette baisse, alors que dans le même temps la vaccination prend de l'ampleur. Mais gare au relâchement avertissent des médecins. 

Les taux d'incidence en forte baisse

Les taux d'incidences du Haut-Rhin et du Bas-Rhin sont repassés hier sous la barre des 100 contaminations pour 100.000 habitants selon l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. La dernière fois que l'Alsace avait connu de tels chiffres, c'était début octobre 2020. 

Ils restent plus élevés dans l'Eurométropole de Strasbourg (139,1) et dans l'agglomération de Mulhouse (125,1). 

Moins de patients Covid dans les hôpitaux 

Aux hôpitaux universitaires de Strasbourg, la baisse est nette et constante depuis le début du mois de mai : 38 personnes sont actuellement hospitalisées en unité conventionnelle, 15 personnes en réanimation. En tout en Alsace, 477 personnes étaient hospitalisées hier pour Covid. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Attention au relâchement

Pour autant, même si les signaux sont encourageants, certains médecins alertent sur ce qu'ils appellent "le syndrome du vacciné" : certaines personnes ayant reçu leur première dose de vaccin baissent leur vigilance, notamment dans les deux premières semaines qui suivent la première injection et attrapent le Covid. Or, les 15 premiers jours sont cruciaux  pour la fabrication d'anticorps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess