Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Dordogne : aucun nouveau foyer épidémique, mais les tests sont prêts

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Il n'y a aucun foyer de coronavirus aujourd'hui en Dordogne, mais les tests sont prêts, et même l'hebergement des personnes qui voudraient être éloignées de leur famille. La directrice de l'Agence régionale de santé salue le comportement de la plupart des Périgourdins

La directrice de l'ARS Marie-Ange Perulli salue le bon comportement de la plupart des Périgourdins contre la contamination
La directrice de l'ARS Marie-Ange Perulli salue le bon comportement de la plupart des Périgourdins contre la contamination © Radio France - Antoine Balandra

L'Agence régionale de santé l'a répété lors de son bilan hebdomadaire ce lundi 25 mai : il n'y a plus aucun foyer de coronavirus en Dordogne (plus aucun "cluster"), et il n'y a eu aucun foyer depuis le déconfinement du 11 mai. En effet, depuis la contamination d'une famille d'Eglise-Neuve de Vergt lors d'un enterrement, début mai, il n'y a eu que deux cas isolés autour des écoles de Sorges et Miallet. Mais pour la directrice de l'ARS Marie-Ange Perulli "il ne s'agissait pas de clusters. Ça nous a permis de tester nos équipes mobiles de prélèvement." 

Un dispositif de tests et d'enquête en cas de nouveau foyer

Actuellement en Dordogne, une quinzaine d'équipes mobiles sont disponibles pour faire les prélèvements s'il y a un soupçon de foyer épidémique. Une soixantaine de personnes ont été spécialement formées, mises à disposition par le Conseil départemental (8 infirmiers), la MSA, l'Education nationale et le Service départemental d'incendie et de secours. 

Une vingtaine de téléconseillers de la Caisse primaire d'assurance maladie sont prêts pour la recherche des contacts d'un malade si un médecin donnait l'alerte. Et la préfecture a réservé 32 hébergements pour des personnes qui demanderaient à être isolées à l'écart de leur famille, en cas de contamination ou de soupçons. Enfin, les laboratoires périgourdins pourraient faire jusqu'à 1.100 tests chaque jour, grâce au soutien du laboratoire départemental, alors que le ministère de la Santé n'a demandé qu'une capacité de 3 à 400 tests par jour pour la Dordogne.

A peine 1% de cas positifs

Depuis le 8 mai en Dordogne, 1.181 tests de dépistage du coronavirus ont été réalisés sur prescription médicale, et 13 tests seulement se sont révélés positifs, soit 1,1% . Pour la directrice de l'ARS Marie-Ange Perulli, c'est aussi grâce au bon comportement de la plupart des Périgourdins  "les gestes barrière sont respectés et la distanciation aussi. Beaucoup de personnes portent un masque dans la rue, et dans les EHPAD les visites sont bien encadrées."

La directrice de l'ARS salue le bon comportement de la plupart des Périgourdins

En Dordogne, depuis le début de l'épidémie, 26 personnes sont mortes à cause du coronavirus, 12 à l'hôpital, 11 en maisons de retraites et trois dans une unité Alzheimer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess