Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Dordogne - confinement : les sorties à vélo interdites

-
Par , France Bleu Périgord

Pas de chance pour ceux qui trompaient le confinement en enfourchant leur vélo. La Fédération française de cyclisme précise dans un communiqué que "toute pratique du sport cycliste, même individuelle, doit être momentanément proscrite". Un message qui a du mal à passer.

Les pratiquants s'exposent à une amende de 135 euros
Les pratiquants s'exposent à une amende de 135 euros © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES Philippe Trias

Dans un communiqué rédigé mercredi 18 mars, la Fédération française de cyclisme écrit noir sur blanc que "la pratique du sport cycliste communément admise, n'entre pas dans les conditions prévues au décret (NDLR règlementant les sorties) et constitue donc une infraction susceptible de verbalisation. Toute pratique du sport cycliste, même individuelle, doit donc être momentanément proscrite".

Une interdiction peu respectée 

Et pourtant les passionnés de deux-roues sont encore bien visibles sur les routes du Périgord, ce qui a tendance à agacer Claude-Hélène Yvard, la présidente du Comité de cyclotourisme de la Dordogne. "J'ai passé deux coups de fils à quelques personnes qui se vantaient sur les réseaux sociaux d'avoir fait une quarantaine de kilomètres, et j'ai utilisé mes propres réseaux sociaux pour rappeler le message, d'éviter toute pratique sportive collective et individuelle même de proximité. Pour respecter les consignes de confinement, mais également pour éviter les risques de chutes qui pourraient surcharger le personnel soignant qui a d'autres choses à faire. Le message est essentiel : restez chez vous !

Le communiqué de la Fédération française de cyclisme
Le communiqué de la Fédération française de cyclisme - Capture d'écran

Un déchirement pour les pratiquants

Une mesure que respecte, la mort dans l'âme, Jean-Claude Laprie, qui a accompagne régulièrement des groupes de jeunes lors de sorties à VTT à Piégut-Pluviers en Périgord vert. "On leur dit que pour le moment, ils ne peuvent pas faire de VTT, et que dès qu'on a des nouvelles, on les rappelle, explique-t-il. Eux veulent sortir à vélo, mais ils sont à la campagne, les parents sont là c'est pas comme si on était en ville. En attendant je répare des vélos dans l''atelier."

En cas de non-respect, les pratiquants s'exposent à une amende de 135 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess