Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : en Haute-Saône, le monde agricole se mobilise pour aider les soignants

-
Par , France Bleu Besançon

En pleine épidémie de coronavirus, la solidarité continue à s’organiser en Franche-Comté. En Haute-Saône, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) appel le monde agricole à se mobiliser pour aider les soignants en leur donnant du matériel de protection.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Jean François Ottonello

L’épidémie de coronavirus continue de progresser en Bourgogne Franche-Comté, avec 359 patients hospitalisés au 22 mars, selon l'ARS, et les soignants sont toujours en pénurie de matériel de protection

Pour les aider, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) appelle le monde agricole à se mobiliser en Haute-Saône. " On demande aux agriculteurs et aux entreprises agricoles de donner le matériel de protection dont ils disposent ", explique Emmanuel Aebischer, président de la FDSEA 70. 

Nous sommes solidaire des soignants - Emmanuel Aebischer

Cet appel commence déjà à porter ses fruits. La coopérative Laitière d’Aboncourt-Gesincourt a déjà fourni un stock de blouses. " C’est surtout dans le para-médical ou dans les coopératives que du matériel est disponible ", explique Emmanuel Aebischer. Grâce à la mobilisation du monde agricole, l’hôpital de Vesoul va recevoir 50 blouses de protections

" Si peu que ce soit, mit bout à bout, ça sera toujours un peu plus de matériel pour les soignants ", confie Emmanuel Aebischer. Le matériel est à apporter en pharmacie ou dans les regroupements de santé les plus proches.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu