Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les hôpitaux de la Mayenne mobilisés ensemble contre la vague épidémique qui arrive

-
Par , France Bleu Mayenne

Hôpitaux publics, de proximité et établissements privés de la Mayenne s'organisent conjointement pour lutter contre la vague de l'épidémie de coronavirus qui s'annonce en ce mois d'avril. France Bleu Mayenne fait le point sur les moyens de santé mobilisés.

Le centre hospitalier de Laval compte désormais 51 lits pour les patients Covid-19 et jusqu'à 28 lits de réanimation.
Le centre hospitalier de Laval compte désormais 51 lits pour les patients Covid-19 et jusqu'à 28 lits de réanimation. © Radio France - Aurore Richard

92 personnes sont mortes du coronavirus dans notre région des Pays de la Loire depuis le début de l'épidémie selon le dernier bilan de l'ARS ce jeudi 2 avril. Il fait aussi état de 141 patients en réanimation. Il n'y a pour le moment "pas d'accélération majeure" selon elle. 

Malgré tout, le bilan devrait s'alourdir. Il faut se préparer à une vague épidémique. En Mayenne par exemple, tous les centres hospitaliers s'organisent désormais ensemble pour faire face.

Jusqu'à 28 lits de réanimation au CH de Laval

L'hôpital de Laval compte désormais six unités dédiées au coronavirus. Il y a 51 lits à disposition, auxquels on ajoute des lits de réanimation pour les cas les plus graves.

"Notre objectif, c'est d'aller vers 25 ou 28 lits de réanimation au plus fort de la crise. Pour l'instant, il n'y en a que 15 potentiellement ouverts mais les autres peuvent être ouverts progressivement. Tout est organisé", explique le directeur du centre hospitalier de Laval, André-Gwénaël Pors.

Il y a aussi près de 40 lits ouverts dans les hôpitaux du Nord-Mayenne et du Haut-Anjou, plus quatre lits de réanimation dans ce dernier à Château-Gontier-sur-Mayenne. 

Des unités Covid-19 dans les 3 hôpitaux mayennais

Cela doit soulager le centre hospitalier de Laval mais pas que, il n'est plus le seul à pouvoir accueillir les patients atteints du covid-19. Les trois sites peuvent désormais les prendre en charge selon André-Gwénaël Pors : 

Les hôpitaux du Nord-Mayenne et du Haut-Anjou ont donc aussi prévu leur propre unité d'hospitalisation pour ces patients 

Les hôpitaux de proximité à Ernée, Evron et Craon/Renazé sont aussi mis à contribution. L'hôpital de Laval a par exemple transféré dès le week-end du 28 et 29 mars des patients en convalescence dans ces plus petites structures. C'est un moyen, là encore de trouver des lits.

Pour lutter contre cette pandémie, il y a aussi les établissements privés auprès des hôpitaux publics de la Mayenne. La polyclinique du Maine par exemple a préparé une unité pour les patients positifs au coronavirus et la clinique de Pritz est elle aussi en renfort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu