Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : stop aux bises et poignées de main dans certaines entreprises en Mayenne

Par

Si vous avez l'habitude de serrer la main ou de faire la bise le matin en arrivant au travail, ça risque de changer. Coronavirus oblige, certaines entreprises de la Mayenne ont pris les devants pour éviter toute propagation avec certaines mesures particulières.

Face au risque de contamination au Coronavirus, certaines entreprises de Mayenne ont pris les devants : terminées, les poignées de mains et bises en arrivant au boulot le matin ! Face au risque de contamination au Coronavirus, certaines entreprises de Mayenne ont pris les devants : terminées, les poignées de mains et bises en arrivant au boulot le matin !
Face au risque de contamination au Coronavirus, certaines entreprises de Mayenne ont pris les devants : terminées, les poignées de mains et bises en arrivant au boulot le matin ! © Maxppp - Richard Villalon

La bise et le serrage de main en arrivant le matin au boulot, c'est fini ! Du moins, tant que la menace d'épidémie de Coronavirus en France n'est pas écartée . Dans certaines entreprises de la Mayenne, on prend cette dernière très au sérieux. Comme à Saica Pack à Laval. Cette cartonnerie a transmis, mercredi 26 février, une note interne à ses 120 salariés.

Publicité
Logo France Bleu

Une liste de précautions, également affichée à différents endroits du site lavallois, pour limiter toute propagation du Covid-19 : "se dire bonjour en se saluant", "ne pas s'embrasser et se serrer la main", "se laver les mains régulièrement" ou encore "utiliser les désinfectants régulièrement". On peut aussi y trouver des informations sur les symptômes du Coronavirus d'après les définitions qu'en font l'Institut Pasteur et l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), et sur ce qu'il faut faire en cas de doute.

Protocole de crise

Pas de panique à avoir, mais des mesures "de bon sens" explique Aurélie Lecomte, responsable QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement) à Saica Pack. "Le protocole de crise a été activé par notre entreprise, dont le groupe est espagnol mais présent partout en Europe avec des usines aussi en Italie", pays fortement touché par les cas de Coronavirus.

Des précautions déjà appliquées par Saica Pack selon sa responsable QHSE : "Sur le site de Laval, nous sommes déjà certifiés en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Quand quelqu'un est malade, naturellement, il ne fait déjà plus la bise et ne serre pas la main de ses collègues pour limiter les risques. Aujourd'hui, ces mesures sont plutôt bien accueillies parce qu'elles sont rentrées dans les mœurs assez facilement lors d'épisodes de grippe par exemple. Mais même pour un simple rhume ou un mal de tête, on respecte ces mesures d'hygiène à Saica Pack. On est déjà bien équipés en solutions hydroalcooliques, et en masques, achetés suite à la pandémie de grippe H1-N1."

Sur le site de Laval (Mayenne) de la cartonnerie Saica Pack, les salariés interrogés quant aux mesures de précaution permettant d'éviter toute propagation du Coronavirus sont partagés. © Radio France - Nicolas Fillon

En cas de suspicion de contamination au Coronavirus, les premiers réflexes des salariés devraient être les suivants selon Aurélie Lecomte : "Rester chez soi et consulter. Et, si un cas de Covid-19 est avéré et reconnu avec certificat médical, il faudra le notifier à l'employeur."

On fait déjà très attention, de base (un salarié de Saica Pack)

Des mesures diversement appréciées chez les salariés de Saica Pack. Cyril par exemple, ne trouve pas que ces mesures internes pour limiter la propagation du Coronavirus soient vraiment utiles. "On fait déjà très attention, de base, indique cet électromécanicien_._ Je ne pense pas qu'il faille trop en faire. Ces mesures, ça fait beaucoup rire. On est déjà bien informés de tout ce qui est transmission du Coronavirus. Déjà, si on se trouve à moins d'1,50 m de quelqu'un déjà atteint, on peut se faire contaminer. Alors, ne pas se serrer la main ou se faire la bise, ça ne va pas changer grand-chose."

Responsable maintenance transformation, Marc veut "que l'on arrête de psychoter pour rien". Malgré tout, il dit être "conscient du danger dans le quotidien, aussi bien au travail qu'à l'école de nos enfants". Pour lui, la note interne de son entreprise est "judicieuse et nécessaire". "On se faisait la bise mais là, on évite. On va essayer de respecter ce qui a été mis en place chez nous, c'est normal."

D'autres entreprises à Laval ont elles aussi édité le même type de note interne que Saica Pack, comme le constructeur de pompes Wilo. En tout cas, bise ou pas, serrage de main ou pas, deux numéros de téléphone sont à composer. Le 15, si vous avez des doutes sur votre état de santé par rapport au Covid-19 et pour toute autre info, ce sera le 0 800 130 000.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu