Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : des taux d'incidence en hausse depuis les fêtes de fin d'année

"La question d'un impact des regroupements familiaux des fêtes de fin d'année se pose" écrit Santé Publique France dans son point hebdomadaire sur le coronavirus en Nouvelle-Aquitaine ce vendredi. Le taux d'incidence a augmenté de 45% entre la dernière semaine de décembre et la première de janvier.

34.689 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en Nouvelle-Aquitaine.
34.689 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en Nouvelle-Aquitaine. © Radio France - Noémie Guillotin

Le taux d'incidence a quasiment doublé en deux semaines en Nouvelle-Aquitaine. Selon le bulletin épidémiologique de Santé Publique France ce vendredi 15 janvier, on est passé d'un taux d'incidence de 70,6 pour 100.000 habitants pour la semaine du 21 au 27 décembre à un taux à 135,8 pour 100.000 habitants pour la première semaine de l'année 2021 (du 4 au 10 janvier). Entre la dernière semaine de décembre et la première de janvier, il a augmenté de 45%. Peut-on établir un lien entre ces chiffres et les rassemblements des fêtes de fin d'année ? Ça reste à confirmer si l'on en croit les experts. 

Trop tôt pour établir un lien de causalité avec les fêtes de fin d'année

Les épidémiologistes de la région écrivent ce vendredi : "Au cours de la première semaine de 2021, soit 10 à 17 jours après le réveillon de Noël, on observe une augmentation du nombre hebdomadaire de nouveaux cas en Nouvelle-Aquitaine malgré un taux de dépistage en diminution." Taux de positivité est également en hausse et on observe globalement une augmentation de la propagation virale. "Il est néanmoins trop tôt pour établir un lien de causalité avec les fêtes de fin d’année et cette évolution qui peut également correspondre à une dynamique naturelle de l’épidémie" précise Santé Publique France.

NB : retrouvez tous les derniers chiffres par département (parfois plus récents que ceux présentés par Santé Publique France dans son point épidémiologique) en fin d'article.

Le taux d'incidence le plus élevé dans les Deux-Sèvres

Une hétérogénéité du taux d’incidence est toujours observée en Nouvelle-Aquitaine. On enregistre par exemple un taux d’incidence de 93,3 pour 100.000 habitants en Charente-Maritime et il monte à 243,4 pour 100.000 dans les Deux-Sèvres. Une forte hausse du taux d’incidence a été observée dans la majorité des départements, particulièrement dans la Creuse (+ 81%), dans la Vienne (+ 68 %) et en Dordogne (+ 62%). Le taux d’incidence dans les Deux-Sèvres reste le plus élevé et atteint près de 250 cas pour 100.000 habitants.

Augmentation des hospitalisations

Si le nombre de personnes admises en réanimation avec un diagnostic Covid reste relativement stable (153 patients pour toute la région ce jeudi 14 janvier, contre 150 le 19 décembre), les hospitalisations augmentent. La Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Deux-Sèvres sont les départements où l'on compte le plus de patients hospitalisés à cause du Covid. Au total, 1.192 personnes sont hospitalisées à cause du coronavirus dans la région.

1946 décès avec mention de Covid-19

Au 14 janvier 2021, en Nouvelle-Aquitaine, 1946 décès avec mention de Covid-19 ont été reçus via la certification électronique des décès, soit 118 morts supplémentaires au cours de la première semaine de janvier. 

0.58% de la population vaccinée en Nouvelle-Aquitaine

Dans un contexte où deux variants du SARS-CoV-2 ont été identifiés, l'agence de suivi de l'épidémie insiste sur la "nécessité de poursuivre et renforcer les actions de prévention" pour "ralentir la dynamique épidémique et diminuer son impact en termes de gravité". Au 14 janvier 2021, selon le ministère de la Santé, 34.689 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en Nouvelle-Aquitaine. Cela représente 0.58% de la population de Nouvelle-Aquitaine. Santé Publique France insiste de son côté : "Même si la vaccination est en cours, associée à des mesures à grande échelle (limitations d’activité, confinements, couvre-feu), les mesures individuelles restent de mise et les mesures barrières (port du masque, utilisation de gels hydroalcooliques, respect des distances physiques) doivent plus que jamais être respectées et accentuées."

Les chiffres du coronavirus en Nouvelle-Aquitaine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess