Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : indicateurs stabilisés et gestes barrières recommandés pour les fêtes

Les indicateurs de suivi de la pandémie de coronavirus se stabilisent en Nouvelle-Aquitaine alors que s'ouvre la période des fêtes de fin d'année. Le taux d'incidence régional reste cependant supérieur au seuil d'alerte.

Au 23 décembre 2020, 1181 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine (illustration).
Au 23 décembre 2020, 1181 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine (illustration). © Radio France - Vincent Hulin

Alors que certains experts de la pandémie de coronavirus redoutent une troisième vague après les fêtes, ce vendredi 25 décembre en Nouvelle-Aquitaine, les indicateurs se sont stabilisés même s'ils restent, pour la plupart, à des niveaux supérieurs aux seuils d'alerte. Santé Publique France insiste ce vendredi sur l'importance de veiller aux gestes barrières, en particulier lors des rassemblements familiaux traditionnels, y compris si la limite de six personnes à table est respectée.

Moins de nouveaux cas malgré l'augmentation du taux de dépistage

En semaine 51 (14 au 20 décembre), le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 s’est stabilisé avec environ 5 100 nouveaux cas confirmés en Nouvelle-Aquitaine. Le taux d’incidence reste stable depuis quatre semaines avec 85,7 cas pour 100 000 habitants. Cette tendance est observée dans toutes les tranches d’âge. Le taux de positivité a nettement diminué en semaine 51, avec un taux de 3,3 % contre 4,8 % en semaine 50. Cette baisse s’observe dans toutes les classes d’âges. En parallèle, le taux de dépistage a fortement augmenté avec 2 600 tests réalisés pour 100 000 habitants contre 1800 pour 100 000 en semaine 50.  "Dans la situation actuelle avec une circulation virale importante, la forte augmentation des tests a des conséquences sur les indicateurs, notamment le taux de positivité qui est orienté à la baisse compte tenu de l’augmentation importante du nombre de personnes testées. Le taux d’incidence tient compte de ces deux indicateurs (taux de dépistage et taux de positivité)" précise Santé Publique France ce vendredi.

Une évolution des taux d'incidence variable selon les départements

Une hétérogénéité du taux d’incidence est observée sur le territoire néo-aquitain avec un taux d’incidence allant de 31,7 pour 100 000 habitants en Charente-Maritime à 150,2 pour 100 000 dans le Lot-et-Garonne. Le taux d’incidence évolue différemment selon les départements, avec en semaine 51 une hausse en Corrèze (+ 46 %) et en Charente-Maritime (+ 43%) ; et une baisse dans la Creuse (- 24 %) et dans les Pyrénées-Atlantiques (- 18%). 

Au 23 décembre 2020, 1181 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine, dont 151 en service de réanimation ou soins intensifs. Le nombre de nouvelles hospitalisations et admissions en réanimation est relativement stable depuis quatre semaines souligne l'Agence régionale de santé. Entre le 17 et le 23 décembre, 83 décès avec mention de Covid-19 ont été enregistrés via la certification électronique (1.627 depuis le début de l'épidémie). 

Les chiffres du coronavirus en infographie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess