Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : 31 "clusters" suivis, le taux d'incidence en hausse dans la région

Comme au niveau national, en Nouvelle-Aquitaine, l'accélération de la circulation du Covid-19 se confirme. L'Agence régionale de santé relève ce mardi 25 août une augmentation importante des indicateurs de surveillance avec 24,5 cas pour 100.000 habitants (contre 16,9/100.000 la semaine précédente).

Le taux de positivité augmente en Nouvelle-Aquitaine (illustration à Saint-Jean-d'Angély en juin).
Le taux de positivité augmente en Nouvelle-Aquitaine (illustration à Saint-Jean-d'Angély en juin). © Radio France - Julien Fleury

L'agence régionale de santé en Nouvelle-Aquitaine publie ce mardi un nouveau bilan à la hausse sur le nombre de personnes touchées par le coronavirus. Les indicateurs de surveillance connaissent une augmentation importante et en particulier le taux d'incidence qui est de 24,5 cas/100.000 habitants pour la semaine du 15 au 21 août contre 16,9/100.000 la semaine du 12 au 18 août. La Gironde est le département où ce taux d'incidence augmente le plus avec 51,9 cas/100.000 habitants (plus de deux fois plus que la semaine d'avant). La Gironde est placée en vulnérabilité élevée. Les Pyrénées-Atlantiques restent en vulnérabilité modérée et les autres départements en vulnérabilité limitée (avec une vigilance particulière dans le Lot-et-Garonne et la Vienne). 

Tests PCR réalisés et cas confirmés Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine.
Tests PCR réalisés et cas confirmés Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine. - Capture d'écran

Parmi les autres indicateurs publiés par l'ARS ce mardi, 71 personnes sont actuellement hospitalisées (+ 8 depuis le 21 août ) en Nouvelle-Aquitaine, 12 personnes sont actuellement en réanimation ou en soins intensifs (+ 3 depuis le 21 août ), on déplore 430 décès parmi les personnes hospitalisées depuis le début de l'épidémie et 31 "clusters" sont suivis au 25 août dont 11 nouveaux depuis le 21 août. Enfin, 2 312 personnes sont sorties guéries de l’hôpital depuis le début de l’épidémie (+ 11 depuis le 21 août).

Suivi des "clusters" gérés par l'ARS en Nouvelle-Aquitaine.
Suivi des "clusters" gérés par l'ARS en Nouvelle-Aquitaine. - capture d'écran

Il faut tout mettre en œuvre pour protéger les plus vulnérables

Cette augmentation du nombre de cas est-elle à mettre en rapport avec la multiplication des opérations de dépistage ? Laurent Filleul, épidémiologiste de Santé Publique France en Nouvelle-Aquitaine estime que ce n'est pas le sujet. "Oui, l'activité de dépistage augmente mais le taux de positivité aussi. Il y a un débat sur 'on dépiste n'importe qui, n'importe quoi et on trouve beaucoup de malades' mais le débat n'est pas là. Le fait est que pendant l'été, le virus a circulé, des gens se sont contaminés, majoritairement des jeunes, mais la menace qui pèse maintenant au-dessus de nous c'est le lien qu'il va y avoir entre ces personnes et les personnes les plus fragiles." Et pour le spécialiste, la rentrée est un cap à franchir. "On va multiplier le risque de contaminations avec la rentrée. Rentrée des classes, retour au travail des vacanciers et le week-end on va visiter les amis, la famille. Donc il faut tout mettre en œuvre pour protéger les personnes les plus vulnérables." Le port du masque obligatoire en entreprise est l'un des exemples cités par Laurent Filleul comme mesure indispensable pour la rentrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess